• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Pyrénées-orientales : La gendarmerie fait sa pub

 La gendarmerie des Pyrénées-Orientales lance une opération de communication quelques jours avant la journée de sécurité intérieure qui se déroulera se samedi 12 octobre. / © Gendarmerie 66
La gendarmerie des Pyrénées-Orientales lance une opération de communication quelques jours avant la journée de sécurité intérieure qui se déroulera se samedi 12 octobre. / © Gendarmerie 66

"Etes-vous sûr de nous connaître ?" La gendarmerie des Pyrénées-Orientales lance une opération de communication quelques jours avant la journée de sécurité intérieure qui se déroulera le samedi 12 octobre. Cinq films diffusés sur les réseaux sociaux pour mieux comprendre le métier des militaires.

Par Olivier Le Creurer

"On ne nous connaît pas assez. Il y a pas mal d'idées reçues et de clichés sur notre métier,"assure le Colonel Poumeau de Lafforest. Partant de ce constat, le nouveau commandant du groupement de gendarmerie des Pyrénées-orientales a souhaité proposer aux internautes une immersion dans leur quotidien. 
 

Cinq films


Sur Facebook, "Vues de l'intérieur", ce sont cinq films mis en ligne la semaine dernière pour mettre en lumière différentes missions des militaires:
  • Le Peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM), Si les constatations et les secours aux personnes blessées ou en danger en montagne constituent leur principale activité, ils peuvent également intervenir en tout point du département où leur technicité est exigée.
  • La cellule identification criminelle et numérique (CICN), chargés de la recherche et du traitement criminalistique des traces et des indices sur les scènes de crimes, tant sur les personnes que sur les objets saisis.
 
  • Le peloton de surveillance et d'intervention de la gendarmerie:  lutte contre la délinquance de voie publique, principalement de nuit
 
  • L'Escadron départemental de sécurité routière : 50 personnels servant au sein du peloton d’autoroute en charge de l’A9 entre la frontière espagnole et le département de l’Aude et de deux brigades motorisées (Céret et Perpignan) veillant plus particulièrement au réseau routier secondaire. Ses cibles : la lutte contre le terrorisme, les trafics sous toutes leurs formes, les infractions graves génératrices d'accident.
  • La brigade nautique. Son quotidien ? La surveillance côtière du littoral et les constatations subaquatiques sur les scènes de crimes.

Ces films ont été réalisés avec les propres moyens de l'institution. Des petites caméras, des téléphones portables et un outil de montage simple. "Je suis très content du résultat. Les gendarmes se sentent mis en valeur," apprécie le Colonel Poumeau de Lafforest. 
 

7000 followers


La page facebook compte plus de 7000 followers. "Nous souhaitons atteindre le maximum de personnes. Facebook nous intéressait par son côté viral. Nous sommes dans une logique de proximité dans le cadre de la police de sécurité du quotidien. Nous souhaitons que le citoyen s'approprie cette forme de sécurité. Susciter des vocations est pour nous ici secondaire mais pour s'engager, il faut d'abord nous connaître, alors pourquoi pas."
 

Rendez-vous samedi

La diffusion de ces cinq films est l'occasion pour les militaires de donner rendez-vous aux citoyens dans le cadre de la journée de sécurité intérieure: samedi 13 octobre de 8h30 à 17h, galerie marchande du centre commercial, Carrefour Claira, à Perpignan

La gendarmerie des Pyrénées-orientales se compose de 666 militaires et 450 réservistes. 

Sur le même sujet

chasseurs d'épaves à Frontignan : épisode 4

Les + Lus