Pyrénées-Orientales : un chantier gigantesque pour prévenir les crues de l’Agly et les inondations

Publié le
Écrit par Valérie Luxey
Deux ans après le passage de la tempête Gloria dans les Pyrénées-Orientales, la première partie du chantier de reconstruction des digues de protection des crues et inondations sur la rivière Agly est achevée du côté de Claira.
Deux ans après le passage de la tempête Gloria dans les Pyrénées-Orientales, la première partie du chantier de reconstruction des digues de protection des crues et inondations sur la rivière Agly est achevée du côté de Claira. © Frédéric Savineau, France 3 Occitanie/Pays Catalan

Près de deux ans après le passage de la tempête Gloria dans les Pyrénées-Orientales, les premiers travaux sur la rivière Agly et son bassin versant viennent tout juste de s'achever. Leur réparation devenait urgente et augurent de chantiers plus vastes à venir.

Sur les rives de l'Agly et de ses affluents, dans les Pyrénées-Orientales, 500.000 euros ont été investis par l'Etat, la Région Occitanie et le Département pour réparer les dégâts de la tempête Gloria.  

En janvier 2020, elle avait provoqué des crues centennales, inondant les terres et les communes riveraines. Des digues menaçaient de céder par endroits, comme du côté de Claira.

Site sécurisé

Le site est désormais sécurisé, mais des travaux bien plus vastes sont nécessaires sur des digues vieilles d'une cinquantaine d'années, comme l’explique le vice-président du Conseil départemental Nicolas Garcia (PCF), interrogé par les journalistes de la rédaction de France 3 Pays Catalan, Aude Cheron et Frédéric Savineau :

Il faut la déplacer de 30 mètres sur des terrains que le Département avait acheté à l’époque, puis aller jusqu’à la mer et réparer les digues maritimes, en faire de nouvelles. Car on aura de plus en plus de phénomènes de ce type. Il faut prévoir et mettre en sécurité les populations.

Nicolas Garcia, vice-président du Conseil Départemental des Pyrénées-Orientales

Construction ancienne et anarchique  

Protéger les habitants, c’est aussi ce qui guide l’action de Théophile Martinez, le président du syndicat mixte du bassin versant de l'Agly. Il déplore la manière dont les digues ont été conçues et construites :

Quand on voit la fragilité des digues, effectivement, les travaux vont être importants. Elles ont été construites anarchiquement, avec des matériaux pas forcément adaptés pour leur solidité. Aujourd’hui, le but est de reconstituer des digues en bonne et due forme pour protéger les habitants.

Théophile Martinez, président du syndicat mixte du bassin versant de l'Agly

Un chantier de 50 millions d’euros  

Le chantier doit être lancé d'ici 2025 pour mieux contenir et mieux maîtriser les crues de l'Agly. Le montant des travaux est estimé à 50 millions d'euros.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.