• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Sauvage agression dans un bar de Perpignan : l'ancien joueur de l'USAP Barend Britz est mort

L'ancien de l'USAP Barend Britz est décédé après une très violente bagarre ce jeudi soir dans son bar du centre de Perpignan, le "Bar and Britz". / © M. Tamon
L'ancien de l'USAP Barend Britz est décédé après une très violente bagarre ce jeudi soir dans son bar du centre de Perpignan, le "Bar and Britz". / © M. Tamon

L'ancien de l'USAP Barend Britz est décédé après une très violente bagarre ce jeudi soir dans son bar du centre de Perpignan, le "Bar and Britz". Il avait notamment remporté le trophée Yves du Manoir en 1994. Sa mort provoque un très forte émotion dans le club et ses supporters.

Par Olivier Le Creurer

Le gérant d'un bar de Perpignan, âgé de 63 ans, est décédé dans la nuit de jeudi à vendredi après avoir été violemment agressé dans son établissement par un homme qui a été interpellé. Le gérant est un ancien joueur phare de l'USAP, le club de rugby de Perpignan, Barend Britz. Il allait fêter ses 64 ans le 14 décembre prochain.
 

Plusieurs coups à la tête


Pour une raison encore inconnue, un Perpignanais de 30 ans a surgi vers 21 heures dans l'établissement de la place de la République, il aurait alors lancé plusieurs chaises contre la vitrine avant de s'en prendre au patron Barend Britz qui aurait reçu plusieurs coups au niveau de la tête, relate France Bleu Roussillon. Il est décédé à son arrivée au centre hospitalier de Perpignan.
 

 Selon les pompiers, l'agression s'est passée jeudi vers 22H00. L'agresseur présumé a été rapidement identifié grâce aux caméras de surveillance du bar puis interpellé et placé en garde à vue dans la nuit.


C'était un très grand joueur, un homme de devoir, quelqu'un qu'on va regretter très longtemps


Barend Britz avait joué au poste de 2è ligne pour l'USAP dans les années 80 et 90. Il avait notamment remporté le trophée Yves du Manoir en 1994 avant de prendre sa retraite sportive en 1996. "C'était un très grand joueur, un homme de devoir, quelqu'un qu'on va regretter très longtemps," se souvient Eric Tresene, son ancien coéquipier, interviewé par France Bleu.

De nombreuses bougies ont été déposées en hommage devant le bar du Sud-africain, place de la République.
 

   

Sur le même sujet

Saint-Chély d'Apcher chauffée par son aciérie

Les + Lus