Sécheresse dans les Pyrénées-Orientales : Christophe Béchu présente "un plan de résilience" et nomme une "Madame Eau" pour le mettre en oeuvre

Le ministre Christophe Béchu était en visite dans les Pyrénées-Orientales, ce mercredi 22 mai 2024, pour présenter le plan résilience pour l'eau. 10 millions d'euros de financement seront investis. Une "Madame eau" a été nommée pour assurer sa mise en œuvre.

Malgré quelques pluies récentes, la situation de la ressource en eau est critique dans les Pyrénées-Orientales. Pour tenter de répondre à la problématique, le ministre de la Transition écologique et de la cohésion des territoires était en visite dans le département. Ce mercredi 22 mai 2024, à Canet-en-Roussillon, Christophe Béchu a présenté son plan de résilience pour l’eau à horizon 2030.

Cinq axes pour un plan de résilience

Lors de son discours, le ministre de la Transition écologique a annoncé vouloir "apporter des solutions pertinentes", afin que le département soit "démonstrateur de solutions et du processus d'adaptation". Il a donc énuméré les cinq axes majeurs que suivra le plan de résilience :

  • Répondre à la crise
  • Mieux connaître et planifier la ressource en eau
  • Maîtriser les besoins en luttant contre les sources de gaspillage
  • Optimiser la disponibilité de la ressource
  • Structurer la gouvernance et la gestion de l'eau

10 millions d'euros débloqués pour sept projets

Lors de son discours, le ministre de la Transition écologique a annoncé que l'état soutiendrait ce plan avec au minimum 10 millions d'euros, qui seront investis dans ces sept projets phares :

  • Réutilisation des eaux usées traitées de la station d'épuration d'Argelès
  • Réutilisation des eaux usées traitées de la station d'épuration de Saint-Cyprien
  • Réutilisation des eaux usées traitées de la station d'épuration de Canet-en-Roussillon
  • Sécurisation de l'alimentation des réseaux d'irrigation de l'Agly aval
  • Création d'une télégestion à la parcelle sur le canal de Corbère
  • Amélioration du canal de Perpignan
  • Rénovation des réseaux d'eau potable sur des secteurs vétustes et fuyards à Ille-sur-Têt

En parallèle, des études sont lancées sur d'autres projets, telle que le prolongement d'Aqua Domitia, de Narbonne vers la frontière espagnole, soutenu par la région Occitanie/Pyrénées-Méditerranée pour acheminer l'eau du Rhône.

En marge de la présentation de ces différentes mesures, la question du prix de l'eau a été abordée. Alors que le prix du m3 serait en moyenne 1 euro moins cher dans le département que dans le reste du pays, le ministre s'est prononcé pour une augmentation. Christophe Béchu a fait cette annonce à la mi-journée au micro de France Bleu.

"Madame Eau"

Enfin, pour mener à bien ces projets, Christine Espert a été nommée comme "Madame Eau" dans le département. Une première en France. En poste à l'Agence Régionale de Santé, Christine Espert était la candidate Modem lors des législatives de 2017.

Elle s'est exprimée au micro de l'Indépendant pour détailler le sens de sa mission.

Faire de ce département le plus beau laboratoire de ce que peut être la résilience face au changement climatique.

Christine Espert - Madame Eau du département

L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité