Sécheresse dans les Pyrénées-Orientales : la rumeur d'une visite d'Emmanuel Macron circule de plus en plus parmi les élus

Tous les médias catalans parlent d'une prochaine visite présidentielle dans les Pyrénées-Orientales. Emmanuel Macron y est très attendu. Au menu de ce déplacement qui pourrait avoir lieu dans les prochaines semaines, la sécheresse et les élections européennes du 9 juin prochain. Mais rien n'est officiel.

La dernière visite d'Emmanuel Macron en terre catalane remonte à 2020. C'était le 5 novembre au Perthus. Une visite sur le thème de la lutte contre le terrorisme. Il était accompagné par le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin. 

Le Président de la République avait visité le centre de coopération policière et douanière du Perthus à la frontière espagnole, un centre où policiers français et espagnols collaborent. 

En 2019, Emmanuel Macron s'était rendu tout près des Pyrénées-Orientales, le temps d'une journée, dans la principauté d'Andorre. 

Un déplacement en avril ?

Selon des confrères catalans, le Président de la République pourrait venir dans les Pyrénées-Orientales en avril, plus précisément dans la semaine du 15 au 21 avril.

Rien n'est certain et surtout rien n'est confirmé. Rien à l'agenda d'Emmanuel Macron, qui pour cause de sécurité n'est souvent connu que tardivement et la préfecture des Pyrénées-Orientales infirme même l'information selon nos confrères de l'Indépendant, précisant que "ce n’est pas à l’ordre du jour".

Mais dans la classe politique locale, certains expliquent que tout est fait pour faire venir Emmanuel Macron. D'autres, sous couvert d'anonymat, affirment que l'affaire est entendue. "Oui, Macron va venir chez nous !".

Le thème de la sécheresse ?

Profitera-t-il de la venue de son ministre de la Transition écologique, qui a promis de revenir mi-avril après son déplacement du 21 mars dernier ? Possible.

La problématique de l'eau et le changement climatique sont propices à des annonces fortes. Les Catalans attendent des mesures concrètes. Le ministre de la Transition écologique, Christophe Béchu, a annoncé le 21 mars à Perpignan, le financement de projets d'aménagement face à la sécheresse : "six ou sept projets, sélectionnés par le Monsieur "eau" qui pourraient être lancés très, très vite et en partie financés par l'Etat".

Ce pourrait être une occasion idéale de les dévoiler.

Les élections européennes ?

Une visite plus proche du mois de mai, sur le thème de l'Europe et des élections du 9 juin, est aussi envisageable. Ce pourrait être une façon politique de contrer la venue annoncée de Marine Le Pen et Jordan Bardella à Perpignan, le 1er mai, pour le traditionnel grand meeting du RN, cette année dans le fief de Louis Aliot.

Bref, beaucoup de possibilités et peu de certitudes pour l'instant.