Thuès-entre-Valls : le maire gagne son bras de fer avec la SNCF sur la facture du Train Jaune

Jean-Jacques Rouch a toujours dit qu'il ne paierait pas la facture que son village de 35 habitants ne pouvait pas supporter. Le maire de Thuès-entre-Valls (Pyrénées-Orientales) a conclu un accord avec SNCF Réseau, qui renonce à lui réclamer 69.000 € de travaux sur la ligne du Train Jaune.
Le train jaune traverse la commune catalane de Thues-entre-Valls sur 10kms.
Le train jaune traverse la commune catalane de Thues-entre-Valls sur 10kms. © France 3 Pays catalan
C'est l'épilogue d'un bras de fer avec les chemins de fer qui dure depuis 2009.  Le maire de Thuès-entre-Valls (Pyrénées-Orientales) et SNCF Réseau viennent de conclure un accord par lequel la société renonce à lui réclamer une facture de 69.000 € au titre de travaux de réparation des voies suite à un éboulement.


Refus de payer


Jusque-là, SNCF Réseau s'était arc-bouté sur le fait que l'éboulement ayant eu lieu sur le territoire communal de Thuès-entre-Valls, c'était au village de régler la facture, soit au total 116.000 €. La municipalité avait fait jouer son assurance pour régler une partie de la note, soit 47.000 €, mais refusait de verser le solde.

Condamnation en première instance


Le maire avait d'ailleurs été condamné pour cela en première instance, mais avait décidé de faire appel. Mais la cour d'appel de Montpellier a finalement reçu un protocole d'accord transactionnel prévoyant un désistement réciproque des deux parties, à la fois d'instance et d'action, ce qui éteint la procédure. 


La rispote du maire


Il faut dire que pour faire plier SNCF Réseau, Jean-Jacques Rouch avait utilisé  la dissuasion, en faisant adpoter en conseil municipal un arrêté d'interdiction d'utilisation des voies avec une astreinte de passage sur les 10 kilomètres empruntés par le Train Jaune dans la traversée de la commune.
L'accord prévoit donc que ces astreintes et cette interdiction soient levées en échange de l'effacement de la dette. Un soulagement pour le petit village de 36 habitants, situé à 850 mètres d'altitude dans les gorges de la Carança, qui n'avait pas les moyens financiers de régler une telle ardoise.


Travaux en train


Bref, c'est du "gagnant-gagnant" pour les deux parties. Mieux : Thuès-entre-Valls va bénéficier du vaste chantier qui vient d'être lancé pour rénover la ligne du Train Jaune entre Villefranche-de-Conflent et Latour-de-Carol. Montant des travaux : 17 millions d'euros, financés par la Région. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pays catalan trains régionaux transports sncf justice société polémique