• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Top 14 : François Rivière proche de la présidence de l'USAP

Perpignan - François Rivière à la sortie de son entrevue avec les actionnaires de l'USAP - 15 juillet 2013. / © F3 LR
Perpignan - François Rivière à la sortie de son entrevue avec les actionnaires de l'USAP - 15 juillet 2013. / © F3 LR

François Rivière, l'homme d'affaires candidat à la reprise du club de rugby de Perpignan, s'est rapproché de la présidence du club du Top 14 après une entrevue, lundi, avec les actionnaires qui ont validé son projet au cours d'un vote informel, a-t-on appris mardi de source proche du club.

Par Fabrice Dubault


Ancien candidat (DVD) aux municipales de Perpignan en 2009, François Rivière, 49 ans, a présenté un projet sportif et financier dans lequel il ferait passer le budget de l'USAP de 14,7 à 16,2 millions d'euros. Il a également indiqué vouloir injecter une somme annuelle de 1,5 million d'euros pendant cinq ans.

"J'ai posé sur la table les différentes garanties de mon engagement concernant les structures du club, le projet sportif et, surtout, les finances d'accompagnement", a indiqué le candidat à la présidence au quotidien "L'Indépendant".

L'actuel président de Perpignan, Daniel Besson, ni aucun autre actionnaire, n'ont souhaité s'exprimer à propos de ce probable changement à la direction du club, 7e du Top 14 la saison passée et qualifié pour la Coupe d'Europe en 2013-2014. Si le conseil d'administration entérine ce projet, François Rivière pourrait, avant la fin juillet, devenir le 46e président de l'USAP.

Homme d'affaire ayant fait fortune dans les parcs de stationnement, M. Rivière, qui avait été chargé en 2007 d'une mission sur la politique de la ville par Christine Boutin, ministre du Logement et de la Ville sous la présidence de Nicolas Sarkozy, pourrait injecter une somme avoisinant 10 millions d'euros sur cinq ans.

François Rivière - biographie express

François Rivière, né le 15 janvier 1964 à Chambéry (Savoie), est un chef d'entreprise français.

Il est diplômé d’études universitaires générales (DEUG) de droit et d’études supérieures commerciales, administratives et financières (Descaf – École supérieure de commerce de Toulouse), et a un Certificat de la Chambre de commerce de Londres.

En 1987, François Rivière crée sa première entreprise, la Société Européenne de Réalisation et Exploitation de Parking (SEREP), qui propose aux collectivités locales de financer, construire et exploiter des parcs de stationnement publics dans le cadre de délégation de service public sous la forme de concession ou de prestation de services.

En 2007, en tant que Président de la Fondation d’entreprise le temps des villes, il se voit confier par Christine Boutin, ministre du logement et de la ville, une mission de préfiguration de la politique de la ville en cœur de ville. Cette mission aboutit en 2008 à la rédaction du « Pacte des villes pour vivre tous ensemble » proposant douze mesures pour « une ville accessible, habitable, attractive ».

En février 2009, Christine Boutin lui confie une mission interministérielle, en accord avec Alain Marleix, secrétaire d’État à l’intérieur et aux collectivités territoriales, consistant à analyser les stratégies de logement des collectivités territoriales et à organiser en juin 2009, une rencontre nationale pour échanger sur les bonnes pratiques et les obstacles à la création de logements en France.

Candidat divers droite à l'élection municipale partielle de Perpignan en 2009, il recueille au premier tour 7,8 % des suffrages exprimés.

A lire aussi

Sur le même sujet

Sète : l’air pollué aux particules fines par les bateaux de croisière

Les + Lus