• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Top 14 : James Hook prolonge son contrat à Perpignan jusqu'en 2017

 James Hook à la manoeuvre pour Perpignan / © RAYMOND ROIG / AFP
James Hook à la manoeuvre pour Perpignan / © RAYMOND ROIG / AFP

James Hook, le demi d'ouverture international gallois de l'USAP, a prolongé son contrat de trois ans avec le club catalan avec lequel il est désormais lié jusqu'en juin 2017, a annoncé, jeudi, le président, François Rivière.

Par Fabrice Dubault


Arrivé à Perpignan en provenance des Ospreys, le club de Neath-Swansea, après la Coupe du monde 2011, Hook, qui a débuté la saison au poste d'arrière, a dit se sentir "très heureux" dans la cité catalane tout comme sa famille.

"J'aime le rugby pratiqué et je suis certain que nous pouvons être ambitieux vu le potentiel du groupe", a déclaré le joueur âgé de 28 ans, lors d'une conférence de presse à Perpignan.






Sous le maillot du pays de Galles, Hook a été retenu à 70 reprises et a marqué 347 points.

Sur le plan sportif, le demi-d'ouverture a été redéployé au poste d'arrière dans le XV sang et or. Un nouveau poste qu'il dit apprécier.
Pour l'entraîneur, Marc Delpoux, c'est un pari gagnant et cette signature était sa priorité, après sa propre reconduction.

Confiant dans le potentiel de son équipe, James Hook l'ouvreur ou arrière international gallois de Perpignan, qui reçoit Montpellier vendredi, estime que son équipe a le potentiel "pour aller plus loin" que son classement actuel, 9e du Top 14 de rugby.

Q: Cette saison, depuis l'arrivée de Camille Lopez, vous évoluez à l'arrière et non plus à l'ouverture, n'est-ce pas un handicap pour espérer retrouver la sélection galloise ?
R: "J'ai toujours l'ambition de retrouver l'équipe nationale. Je donnerai toujours mon meilleur pour y jouer. A l'ouverture ou à l'arrière, avec Halfpenny, la concurrence est forte. Mais, je veux d'abord être performant avec mon club. Le club me fait confiance et je veux lui rendre. Maintenant, bien sûr, que le XV de Galles me tient toujours à coeur".

Q: Vous venez de prolonger votre contrat de trois ans. Pour quelle raison ?
R: "Je me sens vraiment bien à Perpignan, au club, comme à la ville. Je me sens bien avec le staff, les dirigeants et les joueurs. Je me sens apprécié des supporteurs. Ceci a fait qu'à ce moment de ma carrière, je ne me voyais pas aller jouer ailleurs. Je n'ai même pas cherché à avoir des contacts avec d'autres clubs. J'aime aussi le rugby pratiqué et j'ai énormément confiance dans le potentiel de cette équipe, je pense que nous pouvons aller loin".

Q: Perpignan reçoit Montpellier pour un match déjà décisif. Comment l'appréhendez-vous ?
R: "C'est un rendez-vous important. On reste sur un bon match au Racing Métro (défaite 19-16) et on a déjà perdu à domicile (26-28 face au Stade Français). Il est important de s'imposer pour la suite de notre saison et pour rester dans notre objectif qui est de finir dans les six premiers".

Propos recueillis en conférence de presse par l'AFP.

Sur le même sujet

Sète : l’air pollué aux particules fines par les bateaux de croisière

Les + Lus