Cet article date de plus de 5 ans

A Toulouges, le premier self garage du Roussillon est une affaire qui roule

Les self garages ont de plus en plus d'adeptes et les installations se multiplient en France. Réparer sa voiture soi-même est devenu une mode, c'est surtout économiquement très rentable. Encore faut-il mettre les mains dans le cambouis. Exemple à Toulouges, à l'Ouest de Perpignan.
Toulouges (Pyrénées-Orientales) - le premier self garage du Roussillon - octobre 2015.
Toulouges (Pyrénées-Orientales) - le premier self garage du Roussillon - octobre 2015. © F3 LR

Ce garagiste de Toulouges a réalisé son rêve.
Depuis juin dernier, Antoine Villégas a transformé une partie de son atelier, en self garage.
Le principe est de mettre à disposition des bricoleurs, un espace et de l'outillage professionnel pour qu'ils puissent effectuer des réparations eux-même sur leur voiture, avec les conseils avisés d'un garagiste expert.

Pour Nicolas, réparateur d'un jour, c'est une première.
Il a acheté quatre amortisseurs. En 4 heures de travail, il va remplacer les anciens, avec à la clef, 200 euros de gagner.
Et dans l'atelier, les amoureux de mécanique se bousculent.

Pour utiliser le self garage, et bénéficier des conseils du professionnel, le client doit débourser 20 euros de l'heure ou 130 euros pour la journée. Et au préalable, il faut signer un contrat de responsabilité civile avec le garagiste.

durée de la vidéo: 01 min 49
Toulouges (66) : découvrez le self garage

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
solidarité société automobile économie social