Un trafic de cigarettes dans des épiceries de nuit découvert à Perpignan

La police est intervenue dans deux épiceries de nuit de Perpignan à quelques jours d'intervalle : un trafic de cigarettes et de tabac a été mis au jour. Des produits achetés en Espagne et vendus en toute illégalité "pour dépanner les clients" selon l'un des deux gérants incriminés.

Cigarettes et tabac provenant d'Espagne étaient vendus illégalement dans des épiceries de nuit de Perpignan
Cigarettes et tabac provenant d'Espagne étaient vendus illégalement dans des épiceries de nuit de Perpignan © DDSP 66
Selon les informations de la Direction départementale de la sûreté publique des Pyrénées-Orientales, des allées et venues suspectes ont été repérées dans une épicerie de nuit de Perpignan située rue Maréchal Foch.

Dans la nuit du 10 au 11 octobre, un dispositif de surveillance était mis en place sous la responsabilité du commandement de nuit avec des équipages de la brigade de nuit et de la brigade cynophile.

"La surveillance confirmait les soupçons des forces de police sur place. Trois clients étaient alors entendus indiquant avoir acheté dans l’épicerie des paquets de cigarettes provenant d’Espagne", précise la police.

Des paquets de cigarettes et du tabac espagnols

Un local à l’arrière de l’épicerie était perquisitionné sur dénonciation d’un voisin indiquant qu’il s’agissait du lieu de stockage de la marchandise : 106 paquets de tabac à chicha, 129 pots et 26 sachets contenant du tabac à chicha, 295 paquets de cigarettes ainsi que de nombreux emballages et paquets vides, l’ensemble de ces produits provenant d’Espagne, ont été découverts par les forces de l'ordre.

Le gérant de l'épicerie, âgé de 22 ans, a été interpellé et placé en garde à vue.

Il a nié être propriétaire de ce local et a assuré ne pas s'adonner à la vente frauduleuse de tabac dans son commerce. Libéré à l'issue de sa garde à vue, il sera reconvoqué par les services de police ultérieurement.

Une deuxième épicerie de nuit en infraction

La nuit suivante, du 11 au 12 octobre, vers 21h30, un nouveau contrôle était effectué auprès d’une épicerie de la même rue avec les mêmes équipages.
Deux clients étaient contrôlés après avoir acheté à l’intérieur de cette épicerie des paquets de cigarettes provenant d’Espagne.
Après avoir investi les lieux le gérant âgé de 37 ans était interpellé et placé en garde à vue. La perquisition de l’épicerie permettait la découverte de 215 euros et 3 paquets de cigarettes.
Le gérant a reconnu « dépanner » occasionnellement les clients de paquets de cigarettes.
Il a été laissé libre après avoir été convoqué devant le tribunal judiciaire de Perpignan pour le 19 Mars 2021.

A Perpignan, un arrêté municipal a été pris depuis plusieurs semaines pour règlementer la fermeture à 22 heures des épiceries de nuit. 

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
police société sécurité trafic économie transports tabagisme santé