VIDEO. Drogue : six plantations de marijuana, 391 kg de haschisch, 360.000 euros d'électricité fraudée : nouveau démantèlement d'un trafic international

La Catalogne (Espagne) se révèle être un foyer majeur pour les trafiquants de drogue, avec des ramifications qui s'étendent à travers l'Europe. Le 20 février 2024, les autorités catalanes ont interpellé 18 individus et démantelé un important réseau de trafic international de stupéfiants.

"Base arrière" pour trafiquants marseillais. Zone de production de cannabis alimentant le marché européen. La Catalogne (Espagne) fait parler d'elle un peu plus chaque jour dans le secteur du trafic de stupéfiants. En interpellant 18 personnes, en fermant six plantations de marijuana et en saisissant un laboratoire de production, les autorités catalanes viennent de démanteler, le 20 février 2024, plusieurs groupes criminels consacrés au trafic international de drogue. 

Une production très sophistiquée

L'enquête a révélé un important réseau dans la région de Barcelone. Cette organisation se livrait à la production et au trafic à grande échelle de marijuana et de haschisch, alimentant ainsi un marché national et international.
Les chiffres des saisies sont importants : au total 391 kilogrammes de haschisch, dont 4.000 plants de marijuana à différents stades de croissance, 20 kilogrammes de marijuana en ballots, 31 kilogrammes de haschisch, 61 kilogrammes de pollen de haschisch. Diverses armes et 53.185 euros en espèces ont été découverts par les forces de l'ordre catalanes.


Un laboratoire spécialisé dans le traitement du pollen de cannabis pour la production de haschisch avec des techniques très sophistiquée a été découvert à Terrassa. Plus de 360.000 euros d'électricité a été détournée illégalement pour permettre cette culture.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité