Visa pour l'image : une édition 2013 sans les lycéens ?

Pendant la conférence de presse du 18 mai 2013 / © L.C. / France 3 LR
Pendant la conférence de presse du 18 mai 2013 / © L.C. / France 3 LR

Jean-François Leroy fondateur et directeur du festival de photojournalisme ne décolère pas, la subvention régionale de Visa pour l'image a été réduite et elle permettait l'acheminement de près de 1 800 lycéens devant les photos du festival. Une décision maladroite pour la 25 ième édition de Visa.

Par Laurence Creusot

La chaise de Jacques Cresta député PS, vice-président du conseil régional est restée vide durant toute la conférence de presse de Visa pour l'image ce 18 mai à Perpignan. Et Jean-François Leroy l'un des fondateurs du festival fait remarquer qu'il ne pourra pas transmettre à l'élu les lettres des photographes protestant contre le retrait de la subvention attribuée depuis cinq ans au financement de la semaine pédagogique du festival . Des dizaines de lettres qu'il tient en main.
Ces 15 000 euros  financaient le transport de 3 300 lycéens venant de toute la région pour voir les photos du festival.
La réaction de Jean-François Leroy à l'issue de la conférence de presse
DMCloud:68501
Visa pour l'image sans les lycéens ? Jean-François Leroy s'inquiète


Les élus de Perpignan sont amers à commencer par Jean-Paul Alduy : " Jamais Frêche n'aurait fait cela ". L'ancien maire juge "méprisable" la décision qui touche les enfants.
Jean-François Leroy parle lui de "politiques qui d'ordinaire nous ont habitués à plus de transparence."
La DRAC présente pour la première fois insiste sur "cet outil merveilleux qui nous montre le monde qui nous entoure".

Le message est clair.
Et à la Région pour l'instant c'est le silence.Jacques Cresta que nous avons sollicité était injoignable ce vendredi 17 mai.

La semaine pédagogique maintenue

Sur les 8 000 élèves concernés seuls les lycéens sont concernés par cette source de financement manquante.
La semaine pédagogique sera donc maintenue entre le 16 et le 20 septembre.
Sur les 3 300 lycéens de la région, 1 800 seraient privés de Visa.

Au conseil régional on indique qu'il n'est pas question de lâcher Visa. Le soutien principal au festival de Perpignan représente encore 52 000 euros contre 55 000 euros l'an dernier.
Au total Visa pour l'image a reçu une subvention amputée de18 000 euros.
Pourquoi avoir supprimer le volet Education de la subvention ? Pour réorienter les fonds vers d'autres manifestations : cinéma ou spectacle vivant.

25 ans et 25 expos
La conférence de presse était aussi l'occasion de développer le pré-programme de 2013
Pour cette 25 ième édition la chapelle des Dominicains sera entièrement consacrée à une rétro  Don McCullin.
Âgé de 78 ans, Don Mc Cullin présentera une grande rétrospective de sa carrière qui l'a conduit à photographier, quasi-exclusivement en noir et blanc, la guerre civile à Chypre en 1964, la guerre du Vietnam mais aussi les Beatles.

 / © Don McCullin/Contact Press Images
/ © Don McCullin/Contact Press Images

Joao Silva, photographe portugais installé en Afrique du Sud et amputé des deux jambes après avoir sauté sur une mine en Afghanistan en octobre 2010, viendra lui aussi exposer une sélection de ses reportages parus dans le New York Times.

Phil Moore, jeune photographe britannique collaborant avec l'AFP, présentera une exposition sur les rebelles congolais du M23 tandis que Rafael Fabrés a suivi les Unités de police pacificatrices installées dans les favelas de Rio de Janeiro pour lutter contre le crime organisé à l'approche de la Coupe du monde de football de 2014 et des Jeux Olympiques de 2016.

Pascal Maitre nous fera découvrir les artistes de la ville de Kinshasa
Un jeune Espagnol Rafael Fabres présentera son travail sur Rio et les unités de police pacificatrices mises en service pour la Coupe du monde
Sarah Caron prix de la femme journaliste 2012 a suivi les femmes pachtounes au Pakistan

Une dizaine de prix (Visa d'or news, magazine, presse quotidienne...) et de bourses (Getty Images, Pierre et Alexandra Boulat...) seront de nouveau décernés, pour un montant total de plus de 155.000 euros.

L'ensemble du pré programme à consulter ici



Un brin de nostalgie
C'était comment le festival Visa en 1989 ?
Un noyau d'optimistes résolus à montrer au public des images qu'on ne publiait que trop peu.
DMCloud:68505
Visa a 25 ans et au départ personne n'y croyait



Retour sur Visa 2012 à travers le blog de France 3 LR et des étudiants de l'ESJ Montpellier

Sur le même sujet

Les + Lus