Disparition dans les Pyrénées-Orientales : le corps du quinquagénaire retrouvé découpé dans des sacs poubelles

Publié le Mis à jour le
Écrit par Fabrice Dubault avec AFP

Le cadavre mutilé et démembré, retrouvé le 1er juin par un promeneur à Ille-sur-Têt, a été identifié. Il s'agit du quinquagénaire porté disparu depuis le 26 mai dernier. Une enquête criminelle pour meurtre a été ouverte par le parquet de Perpignan, elle est confiée à la brigade de recherches de la gendarmerie des Pyrénées-Orientales et la section de recherches de Montpellier.

Trois semaines après la découverte du cadavre découpé, le mystère reste entier autour de cette macabre affaire. Seule certitude, le corps a pu être identifié, c'est bien celui de l'homme de 57 ans, disparu d'Ille-sur-Têt le 26 mai 2022.

Le corps a été découvert le 1er juin par un promeneur dans une zone escarpée, non loin du site touristique des Orgues d'Ille-sur-Têt.

Le parquet de Perpignan indique ce mercredi que le cadavre a été mutilé, découpé, puis placé dans deux sacs et abandonné en contrebas d'une route départementale au nord de la commune catalane.

On se sent mal. C'est l'horreur cette affaire pour notre village. Moi, je le connaissais peu. C'était quelqu'un de tranquille, un homme sans histoires sur la commune.

William Burghoffer, maire d'Ille-sur-Têt.

Le quinquagénaire porté disparu le 26 mai

Rapidement, la disparition de François Vigouroux est qualifiée d'inquiétante par les gendarmes des Pyrénées-Orientales. Un appel à témoins est d'ailleurs lancé dès le lendemain par la gendarmerie d'Ille-sur-Têt.

L'homme de 57 ans a quitté son domicile avec un vélo électrique vers 17h30, pour une promenade en direction de Thuir, à une quinzaine de kilomètres de là. Il n'est jamais arrivé.

Son corps est retrouvé le 1er juin, dans un fossé, à l'intersection des départementales 2 et 21.

Le parquet de Perpignan n'a pour l'instant pas donné d'indications sur les circonstances et causes du décès.