Présidentielle : Jean Castex reçoit la Légion d'honneur ce jeudi, les rumeurs sur sa candidature en 2027 relancées

Publié le
Écrit par Solène Leroux .

Le Gersois Jean Castex se rend ce jeudi 7 décembre à l'Elysée, pour recevoir la Légion d'honneur. Un tour de chauffe, en vue de la présidentielle de 2027 ? La question agite les rangs de la macronie.

Ce jeudi 8 décembre, Jean Castex va recevoir la Légion d'honneur au palais de l'Elysée. Une distinction dont, selon la tradition, bénéficie automatiquement tout chef du gouvernement ayant passé le cap des deux ans à Matignon. L'ancien maire de Prades, dans les Pyrénées-Orientales, n'a pourtant pas dépassé les 22 mois, mais se verra tout de même remettre les insignes de commandeur lors d'une cérémonie intime.

"Dire qu'il n'y pense pas, c'est absolument faux."

Un ministre

à RMC

Un bref retour au palais présidentiel, qui pourrait bien donner des idées à l'ex-Premier ministre d'Emmanuel Macron. Certaines rumeurs prêtent au natif du Gers des intentions pour la présidentielle de 2027, alors que l'actuel chef de l'Etat ne pourra pas se représenter. "Emmanuel Macron peut très bien organiser les choses sans l'adouber", souffle un ministre à La Dépêche du Midi"Quand on passe par Matignon, on pense toujours à l'Elysée", souligne un conseiller de l'exécutif à RMC. "Visiblement, il en a envie. Et dire qu'il n'y pense pas, c'est absolument faux", poursuit un ministre. "En tout cas, il n'a pas moins d'ambition que ses prédécesseurs", continue un autre.

Une position qui agace dans les rangs de la macronie. "Ne le perdez pas de vue, il va se cacher à la RATP durant quelque temps, ne voir aucun journaliste, pour mieux revenir sans que personne ne l'attende", raille un conseiller d'Emmanuel Macron. "Une blague", réagit même "un potentiel prétendant en 2027" au Parisien. "Qui peut savoir aujourd'hui ce qu'il va se passer dans cinq ans ? Personne", affirme un macroniste. "On parle de Philippe, Le Maire, et pourquoi pas Darmanin. Nous sommes pourtant nombreux, au sein de la majorité, à ne pas nous résoudre à ce casting-là."

Le candidat du dépassement ?

D'autres, au contraire, voit d'un bon œil une potentielle candidature. Un ministre indiscret le mentionnait fin novembre dernier, "il nous faut un candidat qui incarne le dépassement comme Emmanuel Macron". Avant d'ajouter : "Mon rêve, c'est le retour de mon Jean Castex. Il incarne une droite populaire, pompidolienne."

"Ils ne sont pas nombreux dans la majorité à être identifié ainsi par les Français."

Un parlementaire

à RTL

Selon RMC, des députés macronistes, un peu nostalgiques, estiment qu'"il peut encore apporter beaucoup à la France". "Ils ne sont pas nombreux dans la majorité à être identifié ainsi par les Français. Avec François Bayrou et Edouard Philippe, les seuls présidentiables à ce jour", considère un parlementaire, auprès de RTL.

L'intéressé, lui, élude la question, officiellement trop occupé par ses nouvelles fonctions de président-directeur de la RATP. Dans un entretien au Parisien début novembre, Jean Castex l'a assuré : "Mon objectif n'est pas de chercher un poste ou un honneur, c'est d'être utile." Mais en privé, le Gersois souffle le chaud et le froid. A propos de 2027, il s'est même récemment franchement agacé, répliquant : "Tu m'emmerdes, n'importe quoi !"

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité