• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Pyrénées-Orientales : à Argelès-sur-Mer, la fréquentation touristique en août devrait compenser la baisse en juillet

La plage du Racou le 15 août 2019, à Argelès-sur-Mer dans les Pyrénées-Orientales. / © Michel Clementz / Maxppp
La plage du Racou le 15 août 2019, à Argelès-sur-Mer dans les Pyrénées-Orientales. / © Michel Clementz / Maxppp

En ce milieu du mois d'août, l'heure est au premier bilan de l'été. Pour les professionnels du tourisme dans les Pyrénées-Orientales, ces dernières semaines semblent avoir permis de rattraper un démarrage de saison en demi-teinte, comme à Argelès-sur-Mer.
 

Par RD avec Olivier Faissolle

Une fois passé le week-end du 15 août, la fin de l’été pointe malheureusement le bout de son nez. Dans les rues du Racou, un quartier d’Argelès-sur-Mer dans les Pyrénées-Orientales, les touristes commencent déjà à se faire moins nombreux. Côté bilan, le mois d’août a été bon, voire très bon pour les commerçants et restaurateurs, ce qui devrait permettre de rattraper un début de saison un peu faible.

"On a démarré avec des conditions météo pas terribles sur le mois de mai, rappelle Renaud Caspar, propriétaire de restaurant. Au Racou on est très climato-dépendants, on travaille beaucoup avec les locaux qui ne sont pas plus bêtes que les autres : quand il ne fait pas beau ils ne viennent pas manger à la plage. Juin a été à peu près normal, mais en juillet on a senti une baisse de fréquentation sur toute la côte. Le fait de travailler avec les locaux a permis de lisser un peu, et en août c’est toujours un mois très fort."
 
 

En 2018, plus de touristes en septembre qu'en juin


Des recettes qui dépendent de la météo, c’est le constat que fait aussi Michel Pignol, surtout que lui vend des articles de plages. Les ventes s’étalent sur six mois, mais 60% de son chiffre d’affaires se fait en juillet-août.
 

C'est vraiment le temps qui décide. Si vous n’avez personne un jour de pluie, c’est parce qu’ils sont tous en Espagne ! Avec le soleil, tout le monde revient.


D’ici 15 jours, la plupart des familles auront déserté les plages. Mais la saison touristique n’est pas terminée. De plus en plus de touristes, sans enfant ou retraités par exemple, viennent en septembre profiter des derniers rayons du soleil. En 2018, selon les chiffres du département, la fréquentation a ainsi été plus forte en septembre qu’en juin : 3,4 millions de nuitées, contre 1,8. Ces chiffres montrent aussi que déjà, l’année dernière, le mois d’août avait été largement favorisé par les touristes : 11,7 millions de nuitées, contre 7 millions en juillet. Sur les 20 dernières années, c’est en 2009 que le pic de la fréquentation a été enregistré, avec 33,7 millions de nuitées sur toute l’année.
 
Pyrénées-Orientales : à Argelès-sur-Mer, la fréquentation touristique en août devrait compenser la baisse en juillet
Avec : Renaud Caspar, propriétaire de restaurant ; Fréderique Despatures, propriétaire d'hôtel ; Michel Pignol, commerçant - France 3 Occitanie - Reportage : Olivier Faissolle et Brian Bock

 

Sur le même sujet

De la source du Danube au Grau-du-Roi en kayak : une aventure de plus de 7 000 km

Les + Lus