Pyrénées-Orientales : faute de neige les chiens de traîneaux vous baladent sur des roulettes

Dans les Pyrénées-Orientales, des ballades de traîneaux sur roues sont proposées - janvier 2020 / © FTV - L. Bodin-Adriaco
Dans les Pyrénées-Orientales, des ballades de traîneaux sur roues sont proposées - janvier 2020 / © FTV - L. Bodin-Adriaco

A Matemale, dans les Pyrénées-Orientales, il est possible de faire du traineau même si il n’y a pas de neige. Les chiens vous baladent sur un traîneau à roulettes dans les chemins de montagne. Une randonnée atypique.

Par Joane Mériot

Dans les Pyrénées-Orientales la neige se fait attendre cette année, certaines activités en subissent directement les conséquences. C’est le cas des entreprises qui proposent des balades en chien de traineau. Alors certaines ont décidé de s’adapter. Une équipe de musher installée au lac de Matemale propose cet hiver des randonnées sur des traîneaux à roulettes.

Des balades été comme hiver 


D’habitude ces engins ne servent que l’été.
 

Effectivement, ça sort de l’ordinaire car l’hiver on ne s’attend pas à ça, seulement ce qu’il faut savoir c’est que ce n’est pas nouveau. Nous les avons toujours utilisé, rien que pour les gens qui font de la course, ou pour entraîner nos chiens, on ne lance pas une saison avant d’avoir entraîné nos chiens, et cela se fait généralement sur des traîneaux à roues.


20 ans d'existence 


Cette proposition ludique dans la forêt de Matemale, Laurent et son équipe de trois mushers l'ont mise en place il y a près de 20 ans. Des traîneaux adaptés pour les pistes :

Sur les traîneaux, il y a des suspensions à l’avant, des suspensions à l’arrière aussi, c’est très large, et très stable aussi. On peut bloquer aussi, si jamais il y a un problème, nous pouvons intervenir sur les chiens.


Pour traîner l’engin, il faut une dizaine de chiens minimum, des chiens nordiques endurants et entraînés à ce type d’efforts.
 

Ces chiens adorent ça, pour eux il faut penser que ce n’est pas un travail mais un jeu. On essaye toujours de faire en sorte que les chiens viennent par plaisir et jamais sous la contrainte.


Ces traîneaux peuvent accueillir trois ou quatre personnes, et la balade coûte en moyenne une centaine d'euros.
 

Le reportage de Joan Lopez e Lola Balbo-Dricot 
 

Sur le même sujet

Les + Lus