Un jeune éleveur veut faire renaître la vache des Albères

Publié le Mis à jour le
Écrit par Valérie Luxey

Un jeune éleveur d'Argelès-sur-Mer (Pyrénées-Orientales) se lance dans l'élevage de vaches des Albères, une race typique de ce massif. Il espère faire des émules.

Nicolas Mirailles a laissé tomber ses études de droit pour devenir éleveur à Argelès-sur-Mer. Son projet: sortir de l'anonymat une race bovine typique des Pyrénées-Orientales: la vache de l'Albère. Depuis un an, le voilà à la tête d'un troupeau de ces excellentes débroussailleuses, qui l'aident dans son second métier de forestier. Pour l'instant, ni le lait, ni la viande des vaches de l'Albère ne sont exploitées, mais Nicolas Mirailles a foi dans le potentiel économique de cette race, qu'il entend pérenniser. Il espère qu'à sa suite, d'autres se lanceront dans l'aventure.