• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Une famille de Bages dans les Pyrénées-Orientales victime de l'attentat de Tunis

Tunis - un Audois de Bages retrouve sa femme à l'hôpital, le médecin lui annonce que bien que blessée à l'abdomen et tout juste opérée, elle va bien - 19 mars 2015. / © F2
Tunis - un Audois de Bages retrouve sa femme à l'hôpital, le médecin lui annonce que bien que blessée à l'abdomen et tout juste opérée, elle va bien - 19 mars 2015. / © F2

Un couple et leur fils de 7 ans, résidant à Bages dans les Pyrénées-Orientales, ont réchappé de peu à l'attentat de Tunis, mercredi. Lorsque les terroristes ont fait feu dans le musée du Brado, la famille se trouvait à l'intérieur. La femme a été blessée par balles à l'abdomen. Son mari témoigne.

Par Fabrice Dubault


La femme originaire de Bages fait partie des 7 Français blessés

Toujours en réanimation, à l'hôpital de Tunis, la victime catalane blessée au ventre est tirée d'affaire, selon les médecins.
Son mari et leur fils de 7 ans viennent de retrouver la jeune femme qu'ils avaient perdu du vue dans la fusillade. Eux sont sains et saufs.

L'émotion est grande pour ce père de famille qui a pensé durant plusieurs heures que sa femme n'avait pas survécu à l'attentat.

Il témoigne, encore sous le choc, dans le bureau du médecin de l'hôpital de Tunis.

Tunis : un couple de Bages (11) victime de l'attentat
Images F2 - récit D.Bailly

21 morts, dont 20 touristes. Parmi aux 3 Français.

L'attentat mercredi au musée du Bardo à Tunis, revendiqué par le groupe jihadiste Etat islamique (EI), a coûté la vie à 20 touristes étrangers et à un Tunisien au tout début de la saison touristique.
Une bonne partie des victimes étaient des croisiéristes en escale pour découvrir la capitale tunisienne et le musée national, le plus prestigieux du pays.

Selon Paris et Tunis, 3 Français figurent parmi les touristes morts. "Sept Français sont blessés, dont un reste dans un état grave", a précisé l'Elysée.
Deux morts officiellement recensés venaient de Midi-Pyrénées, un retraité habitant le Tarn et le gérant d'un centre hippique du Tarn-et-Garonne, selon des préfectures et des mairies.

Sur le même sujet

Blaquart (Nîmes olympique) et le bâton de bourbotte

Les + Lus