• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Pyrénées : que devez-vous faire en cas de rencontre avec un ours ?

Image d'illustration / © MaxPPP / Philippe Clément
Image d'illustration / © MaxPPP / Philippe Clément

Rencontrer un ours lors d'une randonnée reste rare. Cependant avec l'augmentation de la population ursine dans les Pyrénées, celles-ci sont de plus en plus fréquentes et potentiellement dangereuses. Alors que faire ?

Par Emmanuelle Gayet

Un jeune randonneur a eu la peur de sa vie, mercredi, alors qu'il se trouvait près de la cabane d'Aula dans le Couserans (Ariège) : une ourse l'a coursé sur plusieurs mètres, pour protéger son petit qui se trouvait non loin de là. Un épisode effrayant dont le jeune homme se souviendra longtemps mais qui s'est finalement bien terminé.

Avec 50 ours dans le massif, la probalité du nombre de rencontres entre l'homme et l'animal augmente

Chaque été, plusieurs dizaines de témoignages font état de rencontres fortuites avec l'ursidé. En général les animaux ne sont pas agressifs, ils évitent la présence de l'homme. Le fait d'attaquer est un comportement d'autodéfense, notamment des femelles, lorsqu'elles protègent leur(s) petit(s). Ce qui a été le cas, ce mercredi 12 juin, pour le randonneur des Pyrénées-Atlantiques.

Selon l'association Pays de l'ours ADET :

En cas de rencontre, l’ours cherche toujours à fuir. S’il se dresse sur ses pattes arrières, ce n’est pas un signe d’agressivité, mais une position lui permettant de mieux identifier ce qui approche grâce à son odorat. Comme pour toutes les espèces de grande taille, sauvage ou domestique, la présence de petits (oursons, veaux, poulains …) doit inciter à une prudence particulière. 

Des situations à risque

La dernière attaque d'un homme par un ours dans les Pyrénées remonte à 1850. Mais 5 situations sont particulièrement risquées lorsqu'elles se produisent :
  • se trouver près d'un ours blessé  
  • rencontrer à très courte distance une femelle accompagnée d’oursons 
  • surprendre un ours sur sa couche diurne ou en train de consommer une carcasse 
  • être face à une altercation entre ours et chien, ce dernier venant chercher refuge derrière son maître 
  • déranger un ours dans sa tanière hivernale
Fort heureusement, les récentes rencontres entre l'animal et l'homme se sont soldées uniquement par de belles frayeurs. Les vidéos sont rares. Dans l'une d'entre elles publiée en 2015, les ours filmés dans l'Aragon espagnol, s'enfuient.

Et avec la cinquantaine d'individus qui déambule dans le massif, les chances de se retrouver avec un animal augmentent. Il peut donc être utile de rappeler les règles à suivre.
 

Alors que faire en cas de rencontre avec l'ours ?

  1. Essayez de garder votre calme. Ne criez pas, ne vous agitez pas, car l'animal pourrait interpréter vos gestes comme une agression à son encontre
  2. Tenez votre chien près de vous, car il pourrait exciter l'ours.
  3. Signalez votre présence, en parlant (sans crier) ou en sifflant afin d'éviter l'effet de surprise. 
  4. Puis, éloignez-vous lentement de l'ours. Il ne s'agit pas de s'échapper, mais plutôt de rassurer le plantigrade en s'écartant de la zone où peuvent par exemple se trouver ses petits.

Dans 78% des cas de rencontres, l'ours s'enfuit

Une étude de la DREAL (Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement) Occitanie montre que sur soixante cas de rencontre homme – ours recensées dans les Pyrénées de 1996 à 2000, l’ours a généralement évité l’homme.
Sur les 60 observations, il a en effet été constaté que, dans 78 % des cas, l’ours s’enfuit ou s’éloigne de l’homme. Dans 19 % des cas, il manifeste un comportement indifférent sans être agressif. Dans 3 % des cas (2 cas) seulement, l’animal a chargé. 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

De la source du Danube au Grau-du-Roi en kayak : une aventure de plus de 7 000 km

Les + Lus