Pyromane de Castanet-Tolosan : le procès en appel à Albi

Publié le Mis à jour le
Écrit par Christine Ravier
C'est dans cette propriété qu'une étudiante, voisine de l'accusé, avait trouvé la mort.
C'est dans cette propriété qu'une étudiante, voisine de l'accusé, avait trouvé la mort. © France 3 Occitanie

L'accusé devra répondre à nouveau de sa responsabilité dans un incendie qu'il a avoué avoir provoqué dans une propriété, où il était lui-même locataire. Une étudiante, qui n'avait pu fuir, était morte. 

Aux assises d'Albi, le procès en appel de Joël Dominique a lieu pendant trois jours. Cet homme de 67 ans est accusé d’avoir provoqué un incendie qui avait entraîné la mort d’une jeune étudiante, le 14 novembre 2010 à Castanet-Tolosan.

Jugé et condamné à 25 ans de réclusion par la cour d’assises de la Haute-Garonne, il a fait appel. La cour du Tarn-et-Garonne a confirmé le jugement. Mais l’arrêt a été cassé par la chambre criminelle de la cour de cassation en février 2017.
 

Pour faire peur à un voisin

L'accusé avait reconnu avoir mis le feu à un immeuble dont il était locataire. Une étudiante, Julie Colombey, qui n'avait pu s'échapper, était morte et deux autres personnes avaient été grièvement brûlées.

L'accusé avait, identifié par une caméra de surveillance, avait reconnu les faits. Il avait expliqué qu'il voulait faire peur à un locataire qui faisait trop de bruit. Le procès a débuté mercredi. Le verdict est attendu ce vendredi.

En vidéo, le reportage de Geoffrey Berg et Nathalie Fournis
durée de la vidéo: 01 min 37
Nouveau procès en appel pour Joël Dominique de mercredi à vendredi aux assises d'Albi

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.