Cet article date de plus de 7 ans

Rave party sauvage à Saint-Étienne-d’Albagnan dans l'Hérault

Depuis vendredi soir, se tient près d'Olargues, au nord-ouest de Béziers, le “Musique sans frontières Underground festival”, un rassemblement de raveurs qui n'a pas d'autorisation légale. Environ 500 personnes ont répondu aux 18.000 invitations lancées sur les réseaux sociaux.

Carte de Saint-Étienne-d’Albagnan (Hérault)
Carte de Saint-Étienne-d’Albagnan (Hérault) © F3 LR

Il y a du bruit et de l'animation sur le causse de Bézis habituellement bien calme. Depuis le village, qui ne compte pas plus de 300 âmes, la musique arrive par vagues.

Un dispositif "léger" de gendarmerie est en place, 15 militaires veillent à la sécurité de tous.

Selon nos confrères de midilibre.fr, la rave devait se dérouler en pleine forêt, au milieu de nulle part au sud de la commune, sur le hameau de Campels. Ce qui a réellement posé problème, c’est la difficulté d’accès.
"Les voies d’évacuations des secours ne s’y prêtent pas", affirme un gendarme. Une ambulance des pompiers n’aurait, en cas de problème, pas pu accéder au site, les seules voies y menant, après avoir quitté la route départementale, étant d’étroits chemins de terre.

Le festival doit se terminer dimanche soir.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers musique sécurité ruralité