Relance économique : la Région et les collectivités injectent 80 M€ en soutien au tourisme, au commerce et à l'artisanat

Alors que se profile "l'acte 2 du déconfinement" à partir du mardi 2 juin, l'heure est à la relance économique : la Région Occitanie, les départements et les intercommunalités vont injecter 80 M€ en soutien aux professionnels du tourisme, du commerce de proximité et de l'artisanat.

Les professions du tourisme, restauration, commerce et artisanat, espèrent rouvrir le 2 juin avec l'appui des fonds injectés dans le cadre du plan L'OCCAL.
Les professions du tourisme, restauration, commerce et artisanat, espèrent rouvrir le 2 juin avec l'appui des fonds injectés dans le cadre du plan L'OCCAL. © Maxppp
Le tourisme, le commerce de proximité et l'artisanat sont les secteurs économiques les plus touchés par la crise sanitaire du Covid-19.
Le Conseil Régional d'Occitanie a donc décidé de lancer un plan de soutien en direction des PME de ces trois activités, en collaboration avec les Conseils départementaux et les intercommunalités.
Baptisé L'OCCAL il s'agira d'un fond d'un montant total d'environ 80 M€ :La création du fonds L'OCCAL doit être votée ce vendredi 29 mai matin en séance plénière par les élus du Conseil Régional :

l'important pour nous était de se synchroniser, aux différents étages des collectivités, pour accompagner "l'acte 2" du déconfinement au niveau de la reprise économique, en collant au mieux aux besoins des territoires

souligne Carole Delga, présidente de la Région Occitanie.
Ce plan de soutien est programmé pour apporter 2 types d'aides aux entreprises touristiques, commerciales et artisanales :Par rétroactivité les dépenses d'investissement en équipements sanitaires seront subventionnées en remontant jusqu'à la date du samedi 14 mars dernier.
Les PME concernées ne devront pas avoir plus de 4 ETP (équivalents temps-plein) ce qui peut signifier jusqu'à 6 salariés quand on sait que, dans le domaine du commerce de détail par exemple, beaucoup d'employés travaillent à temps partiel.

Le tourisme premier bénéficiaire

Dans les faits L'OCCAL devrait apporter un ballon d'oxygène en premier lieu au secteur du tourisme, qui devrait consommer à lui seul 70 % de ces aides, devant le commerce et l'artisanat.
En effet avec 30 millions de touristes accueillis chaque année, 200 millions de nuitées, pour un chiffre d’affaires annuel de 15,9 milliards d'Euros, l’Occitanie est l’une des principales destinations touristiques françaises. Le tourisme compte près de 100 000 emplois et représente 10% du PIB régional.
Olivier Sichel (à gauche) Directeur Général de la Banque des territoires, a signé l'accord pour la création du fonds LOCCAL avec Carole Delga, présidente de la région Occitanie.
Olivier Sichel (à gauche) Directeur Général de la Banque des territoires, a signé l'accord pour la création du fonds LOCCAL avec Carole Delga, présidente de la région Occitanie. © Région Occitanie

Olivier Sichel, Directeur Général de la Banque des Territoires, a tenu à souligner qu'il ne s'agissait pas d'un "empilement" des aides financières, venant s'additionner par exemple aux prêts garantis par l'Etat (PGE) pour lesquels des entreprises de toute taille ont déjà souscrit à hauteur de 90 milliards d'Euros, et cela pour 3 raisons :Un protocole d'accord en ce sens a été signé entre la Région et la Banque des territoires.

L'Etat ne peut pas tout

Pour Olivier Sichel "cette crise d'abord sanitaire, puis économique et sociale, a montré que l'Etat central ne peut pas tout : les régions se sont prises en main, de façon autonome, car les besoins du Grand-Est ou de l'île de France sont très différents de ceux d'Occitanie".
Pour les départements partenaires de ce dispositif, il s'agit de faire face à une "situation extrêmement difficile" :

il était pour nous vital d'anticiper "l'après" confinement, de mobiliser des fonds pour venir au secours des professionnels du tourisme - un secteur d'activité essentiel dans notre département, et en mettant l'accent sur les emplois saisonniers - déjà frappés de plein fouet par la réforme de l'assurance-chômage. Par ailleurs la coordination avec la région nous permet d'obtenir un "effet de levier" au bénéfice de tous ces professionnels

explique Christine Tequi, présidente du conseil départemental de l'Ariège.
Trois exemples concrets pour illustrer le fonctionnement du fonds L'OCCAL :Dans chacun des 12 départements co-signataires, un "comité d'engagements" se réunira tous les vendredis pour assurer le suivi des dossiers de demande d'aide par le plan L'OCCAL.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
région occitanie coronavirus société économie crise économique tourisme artisanat déconfinement politique
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter