Retrouvée à Marseille, Maeva est de retour dans le Tarn après 4 mois d'errance

Publié le Mis à jour le
Écrit par Aude Henry
Ce sont les policiers de Marseille qui ont réussi à localiser l'adolescente.
Ce sont les policiers de Marseille qui ont réussi à localiser l'adolescente. © Guillaume Bonnefont / MaxPPP

L'adolescente de 13 ans avait fait l'objet d'un appel à témoins pour disparition inquiétante. Partie de Graulhet dans le Tarn depuis le 14 juin, Maeva a finalement été retrouvée à Marseille en ce début de novembre.

"Je suis content, soulagé, et voilà. Elle vient de rentrer à l’instant. Elle va bien et c’est le principal". C'est par ses quelques mots que Francis Antolin nous a confirmé le retour de sa fille dans le Tarn. Plus de quatre mois après sa disparition.

Maeva, 13 ans a été retrouvée à Marseille par les policiers de la brigade de protection des mineurs des Bouches-du-Rhône. C'est en effet le Parquet de la cité phocéenne qui dirigeait les recherches, depuis que celui de Castres se soit dessaisi. "Maëva Antolin a bien été retrouvée saine et sauve", confirme-t-on du côté du procureur de Marseille. Sans plus de précision.

Retour en foyer

C'est une équipe du foyer St Jean du Caussels qui a ramené l'adolescente à Albi ce vendredi 5 novembre 2021. En raison de soucis dans son cercle familial, Maeva n'est plus sous l'autorité de ses parents depuis l'automne 2020. D'où le placement en foyer. 

Partie depuis le 14 juin 2021

La jeune fille, âgée de 13 ans, a disparu ce jour-là, alors qu'elle venait de se faire déposer par une amie à la gare routière de Graulhet, dans le Tarn, aux alentours de 8 heures. Maeva était censée prendre un bus pour se rendre à Albi, dans le foyer où elle réside.

Pendant quatre mois, les recherches des gendarmes du Tarn ne donnent rien. Un appel à témoins avait alors été lancé. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.