Rugby : disparition d'André Abadie, ancien pilier du XV de France

L'ancien rugbyman André Abadie vient de disparaître. Joueur dans les clubs de Rieumes, Graulhet, puis Albi, ce pilier avait aussi porté le maillot de l'équipe de France, remportant avec elle en 1968 le premier Grand Chelem tricolore



 

© FTV
C'est une figure du rugby occitan qui vient de disparaitre, à l'âge de 85 ans. André Abadie, ancien joueur dans les clubs de Rieumes, Graulhet et Albi est décédé ce 7 janvier. Ce pilier gauche avait aussi porté à 7 reprises le maillot du XV de France, entre 1965 et 1968.

Un légionnaire sur le terrain

Toute sa vie, André Abadie avait accumulé les expériences, sur et en dehors du terrain. Surveillant de collège, représentant, cafetier...Le solide pilier gauche (1m80, 102 kilos) qui fit le bonheur des club de Rieumes, Graulhet ou Albi avait aussi servi en tant qu'officier dans la Légion Etrangère pendant la guerre d'Algérie. Il avait revêtu un autre "uniforme" lors de sa carrière : celui du XV de France.

Une première cape sur le tard

André Abadie connaît sa première cape tricolore sur le tard, en 1965, contre la Roumanie. Il est ensuite sélectionné en 1967 pour la tournée française en Afrique du Sud. Puis, l'ancien légionnaire participe à la campagne historique du XV de France en 1968, lors du tournoi des 5 Nations. Après la fin de sa carrière de joueur, André Abadie avait transmis sa passion du ballon ovale et son expérience aux joueurs. Devenu entraîneur au TOEC, il avait notamment coaché un certain Jean-Pierre Rives. Il avait ensuite entraîné le Stade Toulousain entre 1973 et 1976 aux côtés de Jean Gajan.

En 2014, France 3 Midi-Pyrénées lui avait consacré un reportage dans lequel il racontait avec truculence les souvenirs d'une carrière et d'une vie bien remplie.
Rugby : disparition de l'ancien pilier tricolore André Abadie




 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
rugby sport disparition portrait