• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Sécheresse : la commune gardoise de Bellegarde cherche de l'eau

Une société spécialisée étudie actuellement le meilleur emplacement d' un nouveau forage pour alimenter Bellegarde. / © F3 Pays gardois
Une société spécialisée étudie actuellement le meilleur emplacement d' un nouveau forage pour alimenter Bellegarde. / © F3 Pays gardois

Un nouveau forage sur le plateau des Costières. C'est la solution envisagée par Bellegarde pour pallier la baisse des réserves en eau de la commune. Un projet qui pourrait aboutir d'ici fin septembre.

Par Sylvie BONNET avec Jérôme Curato


Des fontaines fermées et le lavoir à sec. Dans Bellegarde, la restriction de l'utilisation de l'eau est palpable dans tout le village. Avec cet été où les précipitations ont été pratiquement nulles, la nappe phréatique des Costières a considérablement baissé.
Le lavoir de Bellegarde, à sec avec les restrictions d'eau gardoises. / © F3 Pays gardois
Le lavoir de Bellegarde, à sec avec les restrictions d'eau gardoises. / © F3 Pays gardois

Pour trouver de l'eau, il faut maintenant descendre à plus de 7 mètres de profondeur, au lieu des 6 mètres habituels. Résultat logique, les bassins de la commune ont bien du mal à se remplir et la municipalité doit donc innover pour éviter les coupures d'eau.

Un nouveau forage sur le plateau des Costières


Actuellement, un bureau d'études spécialisé arpente le plateau gardois. Il cherche la zone la plus appropriée pour un nouveau forage. D'après les études hydrogéologiques, des ressources supplémentaires en eaux pourraient être exploitées sur le plateau caillouteux.
L' étude des bassins versants et des captations est indispensable pour déterminer le meilleur emplacement du nouveau forage sur le plateau des Costières. / © France 3 Pays gardois
L' étude des bassins versants et des captations est indispensable pour déterminer le meilleur emplacement du nouveau forage sur le plateau des Costières. / © France 3 Pays gardois

Les travaux pourraient débuter dès la semaine prochaine. Et le forage pourrait être opérationnel fin septembre. Il faudra auparavant s'assurer de la qualité de l'eau. L'agence régionale de santé (ARS) devra pour cela valider les premières analyses de l'eau pompée.
Sur le long terme, la commune de Bellegarde espère que ce nouveau forage permettra aussi de faire face à la multiplication attendue des étés secs.

Bellegarde (30) : la commune cherche de l'eau
Jérôme Curato et Eric Mangani ont suivi les recherches du bureau d'études sur le plateau des Costières. - F3 Pays Gardois


A lire aussi

Sur le même sujet

Hérault : l'école de Montblanc près de Béziers occupée par des parents d'élèves

Les + Lus