Sète : les salariés de Carrefour Balaruc manifestent contre le "travail tous les dimanches"

A l'approche de Noël, alors que les centres commerciaux resteront ouverts les 3 weekends prochains, une centaine de salariés de Carrefour Balaruc, près de Sète, a manifesté, ce samedi matin. Ils protestent contre l'ouverture de l'enseigne tous les dimanches, envisagée par le groupe.


Une centaine de salariés de Carrefour Balaruc, près de Sète, a manifesté, ce samedi matin.

Un reportage de Mathieu Jarry et Claire Exbrayat
A l'approche de Noël, alors que les centres commerciaux resteront ouverts les 3 weekends prochains, une centaine de salariés de Carrefour Balaruc, près de Sète, a manifesté, ce samedi matin. Ils protestent contre l'ouverture de l'enseigne tous les dimanches, envisagée par le groupe. ©F3 LR

"On ne veut pas travailler tous les dimanches"


A l'appel des syndicats FO, CFDT et CGT, ils étaient une centaine à manifester contre l'ouverture de l'enseigne tous les dimanches matins, envisagée par le groupe.
"Si on accepte aujourd'hui, c'est fini. On pense surtout à après, à nos enfants qui vont être obligés de travailler tous les dimanches. Nous on refuse ça. Si ça reste de l'exceptionnel comme ça... 5 ou 9 dimanches dans l'année, on est d'accord. Mais on ne veut pas travailler tous les dimanches.", déclare Agnès François, déléguée syndicale FO.

Interview d'Agnès François, déléguée syndicale FO
Interview d'Agnès François, déléguée syndicale FO ©F3 LR

La direction envisage d'ouvrir tous les dimanches matins


La directon de Carrefour au niveau national a récemment rouvert des négociatons sur le travail du dimanche matin. L'idée est de revoir la convention collective actuelle qui permet d'ouvrir jusqu'à 9 dimanches par an. 

Le tract de la CFDT

 

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité