• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Le SRPJ de Montpellier démantèle un trafic de stupéfiants entre les Pays-Bas et la France

Illustration. / © photo Cris Bouroncle / AFP
Illustration. / © photo Cris Bouroncle / AFP

Selon le SRPJ de Montpellier, quatre personnes ont été interpellées samedi à Avignon (Vaucluse) et Tarascon (Bouches-du-Rhône), dans le cadre du démantèlement d'un trafic de cocaïne entre les Pays-Bas et la France. La drogue était destinée à alimenter le Gard et le Vaucluse.

Par Avec AFP


Trois individus ont été écroués dans l'attente de leur transfèrement et de leur présentation devant le juge d'instruction de Mulhouse (Haut-Rhin) en charge de
cette affaire. Le quatrième homme a lui été remis en liberté, faute de charges suffisantes.

L'enquête avait débuté au mois de décembre à la suite du démantèlement à Mulhouse d'un réseau de trafiquants de drogue. Les enquêteurs alsaciens s'étaient aperçus qu'un fournisseur aux Pays-Bas avait des contacts avec un Nîmois, lequel venait s'approvisionner régulièrement.

Le travail des enquêteurs a alors permis d'identifier deux trafiquants ainsi que leur "nourrice" à Tarascon, la personne chargée de stocker la drogue contre rémunération. Les stupéfiants étaient destinés à alimenter le Gard et le Vaucluse.

Samedi, les policiers des antennes de Nîmes et d'Avignon de la Direction centrale de la Police judiciaire (DCPJ) ainsi que ceux de la Brigade de recherche et d'intervention de Montpellier, qui ciblaient l'imminence d'une livraison, ont lancé les opérations d'interpellations de la "nourrice" à Tarascon et des trafiquants présumés qui revenaient des Pays-Bas en gare d'Avignon.

Mais les policiers qui attendaient deux hommes sont finalement tombés sur trois individus, "un invité surprise", selon la formule d'une source proche de l'enquête sur lequel ils n'avaient pas travaillé et qui a été relâché lundi faute d'élément. 

Lors des perquisitions, 1,139 kilos de cocaïne, 557 g d'héroïne, la somme de 59.640 euros, 2 armes de poing, 4 téléphones, une clé USB, un disque dur externe et une balance de précision ont été saisis.

Sur le même sujet

Interview de Vincent Zielinski sur son grand-père Jean, résistant.

Les + Lus