Les stocks de vin inquiètent les viticulteurs de l'Hérault avant la récolte

Publié le Mis à jour le
Écrit par Cathy Dogon .

A Servian, dans l'Hérault, les cuves ne désemplissent pas. La cave coopérative de l'Occitane est l'une des plus importantes du département. Elle tire la sonnette d'alarme contre l'importation massive de vins espagnols. 



La guerre des bas prix entre les producteurs français et leurs confrères espagnols a eu raison des stocks, toujours très importants, en ce début août.

La cave coopérative de l'Occitane ne se vide pas, même quelques jours avant le début des vendanges. La plus importante de l'Hérault détiendrait encore 120.000 hectolitres de sa production.



Cette situation provient d'une baisse de la demande, notamment liée à l'importation de vins espagnols. Les transactions internationales équivaudraient selon les viticulteurs au double de celles des années précédentes.

Résultat : les commandos du Comité Régional d'Action Viticole (CRAV) refont parler d'eux.



Un homme politique monte au créneau. Le sénateur PS de l'Hérault, Henri Cabanel, alerte le gouvernement :

Je lui ai [au ministre de l'agriculture] conseillé de prendre rendez-vous avec son homologue espagnol". 







 

 

► Un reportage d'Emilien Jubineau et Sylvie Bonnet

durée de la vidéo: 01 min 37
Martial Bories, président de la cave coopérative l'Occitane, à Servian (34), et Henri Cabanel, Sénateur PS de l'Hérault, se sont exprimés à propos du trop-plein des cuves du département. ©FR 3 LR


Après les négociants et les importateurs, les viticulteurs menacent de s'en prendre à la grande distribution. 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité