INFO FRANCE 3 : un commando viticole saccage les locaux de Vinadeis à Maureilhan

Publié le Mis à jour le
Écrit par F.Dubault et E.Jubineau

Discret depuis quelques mois, le CRAV, comité régional d'action viticole, a repris du service dans la nuit de mardi à mercredi. Une trentaine d'hommes s'est introduit dans les locaux du groupe Vinadeis à Maureilhan, dans l'Hérault. Ils ont saccagé les locaux administratifs et "visité" les lieux.



Une opération commando rapide avec une trentaine d'hommes



23h55, ce mardi, l'action du comando viticole est organisée, rapide mais destructrice. Elle n'a duré que quelques minutes.



Une trentaine d'hommes venus de plusieurs départements du Languedoc-Roussillon se sont attaqués, la nuit dernière, aux locaux de la société Vinadeis, un grossiste en vin implanté à Maureilhan, un village près de Béziers.



Pas plus de 5 minutes, pendant lesquelles masses, pieds de biche et marteaux ont dévasté les locaux administratifs du groupe viticole.

Pendant que les uns cassaient les vitres, les armoires, le mobilier et le matériel informatique, d'autres mettaient le feu à des pneus dans plusieurs bureaux.





Une "visite" des cuves de la cave de Maureilhan



Après cette brutale incursion dans les bureaux, les cuves du premier groupement coopératif viticole de France étaient les nouvelles cibles des viticulteurs en colère. Ils voulaient les vider mais comme elles étaient vides, les hommes cagoulés n'y ont pas touché.

durée de la vidéo: 01 min 24
Une trentaine d'hommes a saccagé les locaux du groupe Vinadeis dans la nuit. ©F3 LR



Une action du CRAV qui sonne comme un avertissement

 

On est à un mois des vendanges et les caves sont pleines car il y a du vin qui rentre de l'étranger, qui est importé à Sète ou par camions entiers par l'autoroute. Les premiers responsables se sont les groupements de producteurs qui importent du vins à bas prix" affirme un membre du CRAV.



En 15 jours, c'est la deuxième action des commandos viticoles.



Dans un communiqué, la société Vinadeis se déclare "sous le choc" et a déposé plainte auprès du procureur de la  République de Béziers. Le SRPJ a été saisi.



La fraude aux vins espagnols



Ces actions interviennent alors que les organisations syndicales viticoles de l'Aude dénoncent, depuis plusieurs mois, les importations massives de vin espagnol.

Les importations globales de vins sont passées de 5,25 millions d'hectolitres à 7,2 millions, en 3 campagnes. La part des vins d'Espagne progresse dans le même temps de 3,2 à 5,4 millions d'hectolitres" confirme Jérôme Despey, président de FranceAgriMer.



En avril dernier, une centaine de viticulteurs audois et catalans avaient monté une opération de contrôle sauvage sur les camions transportant du vin en provenance d'Espagne, au niveau du Boulou dans les Pyrénées-Orientales.

Ils avaient déversé plus de 600 hectolitres de vin destiné au marché français, à hauteur du péage de l'autoroute.

Une action à Ouveillan dans l'Aude début juillet



Un incendie criminel, signé du Comité Régional d'Action Viticole, a endommagé un caveau de dégustation, dans le village d'Ouveillan, dans l'Aude. C'était dans la nuit du 4 au 5 juillet.

L'inscription "Bandit, Fraude, CAV " a été tagguée sur un mur du domaine Jean Gleyzes. Son propriétaire a porté plainte.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité