InVivo entre au capital du groupe Vinadeis installé à Narbonne

Le groupe coopératif InVivo entre au capital de Vinadeis, 1ère coopérative viticole française basée à Narbonne, dans l'Aude. C'est la nouvelle étape de la création de son pôle d'activité consacré au vin. InVivo a pris une participation de 21% dans Vinadeis, via sa filiale InVivo Wine, créée en juin.

Le groupe InVivo - archives
Le groupe InVivo - archives © maxppp

Ce montant de 21% provient d'une part d'une augmentation de 13% du capital de Vinadeis réservée à InVivo Wine, et d'autre part du rachat de 8% du capital aux actionnaires actuels de Vinadeis, précise le communiqué.

"Quatre représentants d'InVivo siègeront au conseil d'administration de Vinadeis, aux côtés des 14 autres administrateurs", explique le texte.

Le président du directoire de Vinadeis, Bertrand Girard, a été nommé directeur général d'InVivo Wine en juin.

La nouvelle entité InVivo Wine et Vinadeis produit 6% du vin français

Par cette opération, InVivo et Vinadeis, "renforcent leur volonté commune de structurer un pôle vin français puissant, de dimension internationale, ouvert et capable d'attirer et de fédérer d'autres partenaires autour d'un ambitieux projet".

Grâce à sa nouvelle filiale InVivo Wine, InVivo ambitionne de devenir le 3e acteur du marché hexagonal et vise un chiffre d'affaires de 500 millions d'euros d'ici à cinq ans pour ce nouveau pôle.
InVivo vise notamment le marché du vin en vrac, avec le rachat de la société de négoce Vignobles du Soleil, basée dans le Gard.

InVivo avait aussi annoncé en juin le rachat de 77,2% des parts de la maison de négoce bordelaise Cordier-Mestrezat, dont Vinadeis possédait déjà 22,8%.

InVivo réunit 223 coopératives, soit 300.000 agriculteurs, pour un chiffre d'affaires de 5,7 milliards d'euros en 2013-2014.
Il emploie 8.000 personnes dans 28 pays.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
viticulture agriculture économie vins alimentation société