Jihadisme : un habitant de Moissac interpellé par le raid et placé en détention provisoire

Un habitant de Moissac a été arrêté par les hommes du raid et placé en détention provisoire. Ce tarn et garonnais était déjà sous surveillance après un séjour en Syrie en 2014. Ce "potentiel" jihadiste était assigné à résidence depuis le 16 Novembre dernier.

Au lendemain des attentats de Paris en Novembre dernier des centaines de perquisitions ont été effectuées. L'une d'elle a eu lieu au domicile d'un habitant de Moissac le 16 Novembre 2015. Cet homme était fiché S depuis un séjour en Syrie en 2014.

Ce "potentiel" jihadiste avait alors été assigné à résidence dans la commune. Selon son avocat, Maitre Laurent Mascaras, il n'avait pas contesté et depuis il pointait régulièrement à la gendarmerie comme l'exige le régime de l'assignation à résidence.

En début de semaine, dans le cadre d'une enquête antiterroriste, les hommes du Raid sont venus l'interpeller à son domicile, il a été transféré à Paris et placé en détention provisoire à la prison de Fleury Mérogis.

Voir le reportage de Christophe Romain et Jean-Luc Pigneux
durée de la vidéo: 01 min 52
l'homme était assigné à résidence depuis le 16 Novembre 2015

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers terrorisme djihad