Le président du conseil départemental du Tarn-et-Garonne tente de consolider sa courte majorité

Le président du conseil départemental du Tarn-et-Garonne Christian Astruc suscite la création du nouveau groupe "Mobilisés pour le Tarn-et-Garonne" dans le but d'assoir sa majorité. La maire de Montauban Brigitte Barèges n'en fait pas partie.

C'est le vote d'une décision modificative lors de la session du Conseil départemental du lundi 30 novembre qui a décidé son président Christian Astruc. Elle n'a été adoptée que par 14 voix contre 13. Du coup, la majorité qui l'avait porté au pouvoir au mois d'avril, mettant la candidate PRG présentée par Jean-Michel Baylet en minorité, ne lui a plus semblé qu'un lointain souvenir.

Il y a désormais, écrit Christian Astruc dans un communiqué, "nécessité (...) à recomposer une nouvelle majorité, plus homogène, plus solidaire et surtout plus en phase avec les équilibres et les besoins du Département."

Le maire de Montauban Brigitte Barèges (Les Républicains) qui avait permis l'élection de Christian Astruc  grâce aux voix de la droite en avril dernier pour mettre fin au règne du PRG Jean-Michel Baylet, ne fait pas partie de ce nouveau groupe. Elle reste dans le groupe des non inscrits.

Le nouveau groupe "Mobilisés pour le Tarn-et-Garonne" sollicité par Christian Astruc, comprend quinze conseillers départementaux. Ils ont décidé, selon le communiqué, "de donner l'élan et la stabilité nécessaire à notre département et lui permettre de s'inscrire dans la durée".

"Mobilisés pour le Tarn-et-Garonne, présidé par Pierre Mardegan,  est composé des Conseillers départementaux suivants : Christian Astruc, Maryse Baulu, Jérôme Beq, Jean-Claude Bertelli, Jean-Philippe Bésiers, Véronique Cabos, Véronique Colombié,  Francine Debiais, Gérard Hébrard, Jean-Michel Henryot, Marie-José Mauriège, Véronique Riols, Frédérique Turella-Bayol, Léopold Viguié.