Alors qu'il allait être expulsé de son logement par la police, un sexagénaire se suicide en se plantant un couteau dans la poitrine

Ce matin du lundi 17 juin, à Montauban (Tarn-et-Garonne), un homme de 65 ans s'est donné la mort en se plantant un couteau dans le thorax. Visé par une expulsion locative, il a été pris en charge par un des gendarmes venus l'expulser. Il est décédé quelques heures plus tard aux urgences.

Lorsque les policiers ont ouvert la porte, après avoir sonné à plusieurs reprises, ils ont découvert l'homme assis, un couteau planté dans la poitrine. Ce locataire d'une maison de Montauban (Tarn-et-Garonne) avait 65 ans et allait être expulsé de son logement, ce matin du lundi 17 juin. Les forces de l'ordre avaient été appelées en assistance d'huissier. 

À l'arrivée des policiers, le sexagénaire a retiré le couteau de son thorax, provoquant une hémorragie. Un des policiers, également pompier volontaire, lui a apporté assistance, en essayant de faire pression sur la blessure. Les pompiers et le Samu ont ensuite acheminé l'homme vers les urgences, où il est décédé dans l'après-midi. 

Soutien du syndicat Alliance 

Romain Vézine, secrétaire départemental du syndicat policier Alliance l'assure, le policier qui a secouru la victime est "affecté par son décès. Il a tenu l'homme vivant dans ses bras. Forcément, il y a des répercussions psychologiques". Il déplore l'image négative que peuvent avoir les policiers et assure qu’"être policier, c'est aussi venir en aide, agir rapidement sans réfléchir, malgré les dangers, sans faire de distinction". 

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité