Canicule : les événements en extérieur dans le Tarn-et-Garonne annulés

Le département du Tarn-et-Garonne passe en vigilance rouge canicule en ce mercredi 23 août 2023. La préfecture a décidé de prendre des mesures préventives face à cette vague de chaleur.

Le département du Tarn-et-Garonne passe en vigilance rouge à partir de midi, mercredi 23 août, en raison des très fortes chaleurs qui s'abattent sur le sud de la France. Face à cette situation climatique exceptionnelle, le préfet, Vincent Roberti "demande aux organisateurs d’événements sportifs ou en extérieur (brocante, vide-grenier…) de reporter ceux-ci à une date ultérieure. En effet, les sorties en
extérieur et en plein soleil sont fortement déconseillées.

Les températures dans les prochaines heures devraient dépasser la barre des 40° dans la journée
et se situer entre 23 à 26 degrés durant la nuit. Dans le département voisin de Haute-Garonne, la ville de Toulouse pourrait battre un record avec un thermomètre à 42°.

10 département d'Occitanie en rouge

Mardi 22 août 2023, Météo-France a annoncé lors d'une vidéoconférence que quinze nouveaux départements du sud de la France passeront en vigilance rouge canicule ce mercredi. 

À partir de 12 heures mercredi 23 août 2023, les départements suivants seront en vigilance rouge : Ain, Loire, Isère, Lozère, Gard, Vaucluse, Hérault, Aveyron, Tarn, Tarn-et-Garonne, Aude, Lot, Lot-et-Garonne, Haute-Garonne et Gers. Ces départements rejoindront l'Ardèche, la Drôme, la Haute-Loire et le Rhône, qui sont déjà en vigilance rouge depuis mardi midi. 

Les Hautes-Pyrénées passent en vigilance orange.

L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité