Covid : mesures sanitaires renforcées dans le Tarn-et-Garonne pour faire face à la progression de l'épidémie

Les indicateurs de l'épidémie de Covid-19 sont à la hausse dans le département du Tarn-et-Garonne. En conséquence, et pour tenter de freiner sa progression, la préfecture vient de décider de nouvelles mesures sanitaires.

La place nationale à Montauban, où le port du masque est obligatoire, comme dans plusieurs autres communes du Tarn-et-Garonne.
La place nationale à Montauban, où le port du masque est obligatoire, comme dans plusieurs autres communes du Tarn-et-Garonne. © B. Bünsch / MaxPPP
Une semaine après le classement du département en zone d'alerte du fait de la circulation active du virus Covid-19, la préfecture du Tarn-et-Garonne a décidé de renforcer les restrictions sanitaires déjà mises en place. L'obligation du port du masque est étendue à plusieurs communes du département et les rassemblements festifs de plus de trente personnes sont interdits jusqu'au 13 octobre 2020 inclus.

Un département où le virus circule activement

"En date du 27 septembre 2020, l’Agence Régionale de Santé a relevé que la taux d'incidence dans le département est passé à 102 pour 100 000 habitants et que le taux de positivité à la maladie Covid-19 est désormais de 7,5%", souligne le nouvel arrêté préfectoral, en date du 30 septembre. 
De plus, souligne la préfecture, ces indicateurs sont à la hausse dans plusieurs communes du département :"Ces indicateurs attestant d’une progression croissante de la maladie Covid-19 dans le département. Ils ont conduit le préfet de Tarn-et-Garonne à prendre, par arrêté du 30 septembre, des mesures sanitaires renforcées, pour lutter contre la propagation de la Covid-19", indique la préfecture dans un communiqué.

Extension de l’obligation du port du masque dans d’autres communes du département

Conséquence de ce renforcement des mesures sanitaires, le port du masque est désormais obligatoire, tous les jours de la semaine de 8h00 à minuit, sur l’ensemble des communes de Montauban, Castelsarrasin, Moissac et Valence d’Agen, à compter de ce jeudi 1er octobre 2020 jusqu’au jeudi 15 octobre 2020 inclus. Cette mesure s'applique à toute personne de plus de 11 ans.

Interdiction des rassemblements festifs de plus de 30 personnes

Le préfet du Tarn-et-Garonne a également décidé de limiter fortement les rassemblements dans le département. 
Tous les rassemblements, activités ou réunions, de type festif et familial de plus de 30 personnes au sein d'établissement recevant du public sont désormais interdits sur l’ensemble du département de Tarn-et-Garonne jusqu'au 13 octobre 2020 inclus. Sont concernés tous les établissements recevant du public (ERP) comme les salles d'auditions, de conférences, de réunions, de spectacles, polyvalentes ou à usages multiples ainsi que dans les ERP extérieurs comme des chapiteaux ou des tentes.

Le caractère festif du rassemblement, de la réunion ou de l’activité, de plus de trente personnes, se comprend notamment comme un évènement de type fête de famille, fête entre amis, fête locale, fête associative, soirée étudiante, avec restauration/boisson susceptible de se transformer en soirée dansante ou de conduire à un non-respect des protocoles sanitaires (places assises, distance d’un siège sur deux, port du masque…).

Préfecture du Tarn-et-Garonne

En revanche, explique la préfecture, certains rassemblements ne sont pas soumis à cette jauge. Les évènements professionnels ou associatifs (tombolas et lotos par exemple), cérémonies civiles dans les mairies (mariages civils par exemple), les cérémonies religieuses dans les lieux de cultes, ne sont pas soumis à cette jauge de trente personnes dans les ERP.
Se sont les éventuelles festivités qui suivent ces cérémonies qui sont concernées et bien limitées à trente personnes lorsqu’elles se tiennent dans les établissements recevant du public.

Plusieurs cas positifs et des fermetures administratives au lycée polyvalent Jean Baylet de Valence d'Agen

En raison de la découverte de plus de trois cas positifs de Covid-19 au sein de plusieurs classes du lycée polyvalent Jean Baylet de Valence d’Agen depuis le 10 septembre 2020, la préfecture a par ailleurs décidé de prolonger les fermetures administratives déjà actées, "afin de prévenir les risques de propagation de l’épidémie de COVID-19 au sein des établissements scolaires". Dans cet établissement, des arrêtés de fermetures administratives viennent d'être pris :
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société