• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Crash mortel d'une montgolfière en Tarn-et-Garonne : 3 ans de prison, dont 2 fermes, requis contre le pilote

© Max PPP
© Max PPP

Le procureur a requis 3 ans de prison, dont 2 fermes, à l'encontre du pilote de la montgolfière qui s'était écrasée à Cazes-Mondenard (Tarn-et-Garonne) en octobre 2014, faisant 1 mort et 10 blessés, dont 3 graves. La défense a plaidé la relaxe. Le jugement a été mis en délibéré au 11 décembre.

Par VA.

Reprenant les conclusions de l'expert judiciaire, qui souligne notamment les "erreurs manifestes" de vol et le "manquement à la sécurité" du pilote, le procureur de la République a requis mardi à son encontre devant le tribunal correctionnel de Montauban 3 ans de prison, dont 2 fermes, assortis d'une interdiction définitive de voler.

Bernard Jean, 70 ans, était poursuivi pour homicide involontaire et blessures involontaires « par violation manifestement délibéré d’une obligation de sécurité » après le crash suivi de l'incendie de la montgolfière qu'il pilotait au dessus de la commune de Cazes-Mondenard (Tarn-et-Garonne) en octobre 2014 avec 10 passagers à bord. L'un d'eux avait été tué et 9 autres blessés, dont 3 grièvement.

La défense a pour sa part plaidé un atterrissage d'urgence en raison d'un "phénomène météorologique exceptionnel".

Le jugement a été mis en délibéré au 11 décembre prochain. 

Sur le même sujet

le MHB enfin victorieux en ligue des champions

Les + Lus