Détournement de fonds à Emmaüs : le procureur fait appel, la direction sera rejugée

Le directeur d'Emmaüs Tarn-et-Garonne (82), son adjoint et leurs épouses vont être rejugés pour détournement de fonds. Ils ont été relaxés mais le procureur de la République de Montauban a fait appel de la décision du tribunal mercredi 17 janvier.

Le directeur d'Emmaüs Tarn-et-Garonne, son adjoint et leurs épouses vont être rejugés pour abus de confiance et blanchiment. Ils ont été relaxés mais le procureur de la République de Montauban a fait appel de la décision du tribunal mercredi 17 janvier.

Le directeur et le directeur adjoint d’Emmaüs étaient soupçonnés d'avoir participé au trou dans la trésorerie estimé à 57.000 euros. Douze mois de prison avec sursis avait été requis par le procureur contre le directeur.

L’audience avait eu lieu le mardi 28 novembre 2023 au tribunal de Montauban. Neuf heures de débats intensifs. Le 16 janvier, les deux hommes ont été blanchis tout comme leurs épouses accusées elles aussi de s'être servies dans la caisse de l’association. Une date pour un nouveau procès devrait être fixée.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité