Exhibition sexuelle, salut nazi, propos racistes au beau milieu d'un musée : un retraité anglais interpellé et convoqué au tribunal

Drôle d'ambiance ce samedi 27 avril 2024 dans la cour du musée Ingres Bourdelle à Montauban et Tarn-et-Garonne. Un retraité anglais imbibé d'alcool s'est mis à déféquer devant tout le monde. Il a également proféré des insultes racistes et fait le salut nazi. Il sera convoqué devant le tribunal.

Exhibition sexuelle, salut nazi, propos racistes, les visiteurs du musée Ingres Bourdelle n'en ont pas cru leurs yeux ce samedi 27 avril, à Montauban Un ressortissant anglais a été interpellé et convoqué au tribunal.

Exhibition sexuelle et insultes racistes

Les faits se sont déroulés en pleine heure d'affluence un week-end pendant les vacances, alors que le musée Ingres Bourdelle de Montauban fait le plein de visiteurs. Un ressortissant anglais est entré dans la cour d'honneur, il s'est déshabillé et s'est mis à déféquer devant des spectateurs médusés.

Les agents du musée sont aussitôt intervenus, le sommant de nettoyer et de se rhabiller. Mais l'Anglais, âgé de 70 ans a proféré des insultes racistes à leur encontre, ainsi qu'aux policiers municipaux venus l'interpeller. Pire, il aurait fait un salut nazi.

Deux grammes d'alcool dans le sang

Placé en garde à vue, le septuagénaire a dans un premier temps affirmé qu'il ne se souvenait de rien. Mais en visionnant les images de surveillance du musée, il a fini par avouer ses méfaits. L'homme était sous l'emprise de l'alcool, avec deux grammes dans le sang.

Les agents d'accueil et le responsable du musée ont porté plainte. L'homme a été présenté au parquet, où une expertise psychiatrique a été demandée. L’expert psychiatre a confirmé qu’il était conscient de ses actes. Le ressortissant anglais a fini par être libéré, mais il devra se présenter devant le tribunal judiciaire de Montauban le 5 juillet prochain.

Il sera jugé pour exhibition sexuelle, outrage à une personne chargée d’une mission de service public, apologie de crime, dégradation de bien destiné à l’utilité et injure publique envers un particulier en raison de sa race.