L'alerte de pollution atmosphérique maintenue dans le Tarn-et-Garonne pour le vendredi 5 mars

Vendredi 5 mars, l'ensemble des départements d'Occitanie connaîtront une baisse des niveaux de particules en suspension et de leur niveau d'alerte pollution. Exception faite du Tarn-et-Garonne où les conditions météo resteront stables et ne permettront pas d'évacuer la pollution dans l'air.    

Le département du Tarn-et-Garonne va subir une pollution atmosphérique pour le troisième jour d'affilé.
Le département du Tarn-et-Garonne va subir une pollution atmosphérique pour le troisième jour d'affilé. © Capture d'écran ATMO Occitanie

La situation s'améliore partout en Occitanie, sauf sur le département du Tarn-et-Garonne, précise ATMO Occitanie en charge de l'analyse de l'air. En effet, depuis 48h un important épisode de pollution touche l'Occitanie. Et l'arrivée d'une perturbation par l'ouest va permettre à partir de ce vendredi de disperser en partie les particules en suspension dans l'air. 

L'indice de la qualité de l'air mauvais sur le Tarn-et-Garonne

L'épisode de pollution aux PM10 va se poursuivre sur le département du Tarn-et-Garonne. Tandis qu'il va légèrement s'améliorer sur  les massifs des Pyrénées. Même scénario du côté du Gard en raison de l'arrivée de vent du nord.

Dans quelques heures, vendredi, l'alerte sera levée sur les départements des Hautes-Pyrénées, des Pyrénées-Orientales, de l'Ariège, de la Haute-Garonne et du Gard. Mais la qualité de l'air restera tout de même médiocre.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pollution environnement