Montauban : deux hommes mis en examen dans la mort du militaire Emmanuel Cueff

Publié le

Deux personnes viennent d'être mises en examen, dont une a été écrouée, jeudi 27 janvier, dans l'affaire de la mort de Emmanuel Cueff. Cet ancien militaire est décédé après une rixe sur un parking à Montauban.

Sur les 4 interpellations du 25 janvier dans plusieurs camps de gens du voyage de la région (à Beaumont-de-Lomagne, à Lacourt-Saint-Pierre et à Fonsorbes), deux jeunes hommes viennent d'être mis en examen ce jeudi 27 janvier pour "violences volontaires en réunion ayant entraîné la mort sans intention de la donner" et "violences volontaires en réunion". 

Ces hommes sont suspectés d'être les auteurs ou les témoins de la rixe mortelle qui s'est produite sur ce parking de restaurant de Montauban, dans la nuit du 29 au 30 octobre 2021, entraînant la mort de Emmanuel Cueff, un ancien para du 17ème RGP d'une cinquantaine d'années. 

Les deux suspects nient les faits

Le premier suspect a bien voulu admettre qu’il était sur les lieux des faits ce soir-là, mais il nie toute participation à la rixe. Il est connu du tribunal pour enfants de Montauban pour des faits de violences commis lorsqu’il était mineur.

Suspecté d'être l'auteur principal présumé, ce jeune homme de 21 ans a été placé en détention provisoire.

Le deuxième jeune homme a été arrêté à Beaumont-de-Lomagne. Également âgé de 21 ans, il a un casier judiciaire vierge. Il a été remis en liberté sous contrôle judiciaire après sa mise en examen. Il conteste également avoir porté le moindre coup sur le para à la retraite.

Les autres suspects ont été remis en liberté dès mercredi. 

Encore des zones d'ombre

Plusieurs semaines d'enquête ont été nécessaires pour remonter à ces individus qui seraient impliqués dans cette rixe mortelle, ultra violente, qui a coûté la vie au militaire. 

Cette nuit-là, du vendredi 29 au samedi 30 octobre 2021, Emmanuel Cueff et son épouse n’avaient pourtant passé qu’un quart d’heure au bar « Le Nautic. » quand ils ont quitté l'établissement.

L'altercation s'est déroulée quelques minutes après sur le parking, à l'abri des caméras de surveillance. Une bagarre avec des inconnus, au cours de laquelle Emmanuel Cueff est tombé et s'est cogné la tête contre un trottoir, ce qui entraînera son décès le lendemain.

Ce jeudi, deux suspects sont donc mis en examen. Une véritable avancée dans cette enquête mais beaucoup de zones d’ombre subsistent encore, comme l'origine de cette rixe. 

La vice-procureure du tribunal de Montauban Anne Gaulier précise d'ailleurs dans un  communiqué que "les investigations se poursuivent afin de déterminer l’exacte implication de l’ensemble des mis en cause dans cette rixe mortelle."