"On travaille pour honorer leur mémoire" : l'émouvante réouverture de la boulangerie du couple mort lors de vacances à Madère

À Beaumont-de-Lomagne, dans le Tarn-et-Garonne, la boulangerie du couple décédé lors de vacances à Madère, rouvre ses portes. C'est la fille de Laurent et Véronique Blond qui a repris le flambeau. Ce lundi 15 avril, l'émotion est forte pour les employés comme pour les clients fidèles.

Le couple de boulangers est décédé sur l'île de Madère dans le courant du mois de mars. Les corps de Laurent et Véronique Blond avaient été découverts par un randonneur le 4 avril 2024 dans une zone montagneuse de l'île portugaise. Johanna, leur fille, était en vacances avec ses parents lorsque ces derniers ont disparu. Ce 15 avril 2024, elle a rouvert la boulangerie à Beaumont-de-Lomagne.

Dans la boulangerie, ce lundi matin, les clients se succèdent. Tous estiment important d'être là pour soutenir la famille et les employés. "On est content que ça rouvre, explique une habitante de Beaumont. Ça fait de la peine qu'ils ne soient plus là, mais il faut que ça rouvre, que ça travaille (...). On a une grosse pensée pour eux, vraiment !"

Des gens à l'écoute

"C’étaient des gens tellement sympathiques, des gens à l'écoute, témoigne une autre cliente fidèle. J'ai plus connu la boulangère, son mari était lui derrière, mais elle remontait le moral des gens, toujours un mot très gentil avec tout le monde. Je n'arrive pas à m'y faire..."

Dans l'arrière-boutique, l'atmosphère est silencieuse. On travaille. L'émotion est palpable. Pour Véronique qui est là depuis huit ans, il fallait qu'il y ait une continuité, mais elle n'en dira pas plus. Son regard parle pour elle. Frédéric Nicolas, l'un des boulangers, s'ouvre un peu : "on pensera à eux tout le temps. On travaille pour nous, mais c'est leur bébé, c'est leur boulangerie. On travaille pour eux, pour honorer leur mémoire".

Soutien financier avec une cagnotte en ligne

Une cagnotte en soutien à la famille et aux employés de la boulangerie avait été mise en ligne par l'association des commerçants de Beaumont-de-Lomagne. "Suite à la disparition de Véronique et Laurent, la famille et les employés se retrouvent dans une situation difficile, peut-on lire dans la présentation de cet appel à la solidarité. Grâce à cette cagnotte, nous espérons pouvoir leur venir en aide financièrement à faire face aux frais de recherche, d'administration du commerce, d'avocat, et tout autre frais lié à la boulangerie."

L'objectif annoncé est de collecter 5000 euros : ce lundi 15 avril, la cagnotte affichait une réalisation à 96% avec 4820 euros de dons accordés par une centaine de contributeurs.