Tarn-et-Garonne : démantèlement d'un réseau suspecté de 61 cambriolages dans le sud-ouest

9 personnes sont en garde à vue, interpellés mardi dans le Tarn-et-Garonne par la gendarmerie, dans le cadre d'une enquête sur un vaste réseau de cambrioleurs dans le sud-ouest. 

9 personnes en garde à vue, suspectées de 61 cambriolages pour un préjudice de 600 000 euros, 13 véhicules saisis ainsi que des comptes bancaires : c'est un coup d'arrêt que la gendarmerie a infligé mardi 29 mars à une équipe de cambrioleurs installée dans le Tarn-et-Garonne. 

Une centaine de gendarmes est intervenue lors de l'opération menée dans le cadre d'une enquête de la juridiction interrégionale spécialisée de Bordeaux. Des enquêteurs de Bordeaux, d'Agen, de Dordogne et de Corrèze ont été mobilisés. 

Les malfaiteurs, issus de la communauté des gens du voyages, procédaient par "raids nocturnes" dans tout le grand sud-ouest selon la gendarmerie. 

Ce mercredi, les 9 personnes interpellées étaient toujours en garde à vue. Elles devraient être présentées à un juge de Bordeaux en fin de semaine.