Albi : apprendre à devenir assistant funéraire, une profession de « passeur »

Les entreprises de  pompes funèbres cherchent à recruter des personnes bien formées à ce métier particulier. La Chambre des métiers et de l'artisanat du Tarn organise des formations pour devenir Conseiller funéraire.

Une formation en entreprise
Ce stage en  entreprise est accompagné d'une formation théorique de quatre semaines organisé par La Chambre des métiers et de l'artisanat du Tarn.
Les cours abordent la Psychologie du deuil, la sécurité ou encore l'hygiène mais aussi et surtout la législation. 
Ces candidats ont tous une promesse d'embauche, Reste le diplôme à décrocher pour exercer ce métier si atypique.

Un rôle de passeur
L'assistant funéraire  accueille, conseille et assiste la famille du défunt pour tout ce qui concerne l'organisation des obsèques. Il est de fait le plus proche interlocuteur de la famille et se doit de leur apporter un soutien moral. Mais c'est aussi un agent commercial, qui oriente ses clients sur les produits et services funéraires proposés par son entreprise, en respectant, bien sur, le code de déontologie inhérent à la profession.

L'acteur principal des obsèques
Il veille à la qualité de la cérémonie : coordination entre les différents intervenants mandatés (représentants du culte, responsables de cimetière, mairie), animation de la cérémonie, gestion de la réquisition puis le transport du corps jusqu'au lieu d'inhumation, etc. Il peut être amené à effectuer certaines démarches administratives, notamment les recouvrements de créances et les démarches après décès. 

Vidéo : le reportage de Corinne Carrière et Matthieu Chouvellon



 
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité