Cet article date de plus de 3 ans

Albi : le cabinet de curiosités de Jérôme Cavaillès

Ancien brocanteur devenu douanier, Jérôme Cavaillès expose actuellement à Albi ses oeuvres, dans une sorte de cabinet de curiosités, un peu foutraque mais plein de charmes. 
Un crâne en résine de Jérôme Cavaillès.
Un crâne en résine de Jérôme Cavaillès. © France 3 Occitanie
Apparus à la Renaissance, les cabinets de curiosités étaient autrefois des pièces dédiées aux objets rares, nouveaux ou singuliers : trésors minéraux, animaux ou végétaux, souvenirs de lointaines expéditions. Il s'agissait alors de mieux comprendre le monde...

Celui de Jérôme Cavaillès est un peu mystérieux, lui aussi. Cet artiste tarnais a été brocanteur avant de devenir douanier. Est-ce dans ce premier métier qu'il a puisé son inspiration ? Son univers en tout cas est fait de mélanges, de juxtapositions. 

Des documents authentiques et des photos vieillies. Des menus objets du quotidien agglomérés pour former un tableau. Des boîtes à la Joseph Cornell et des petits carnets mystérieux. 

Le tout est foutraque et chaleureux, petit musée particulier qui a tout naturellement trouvé sa place dans l'espace du Carré public d'Albi, l'espace culturel pour les jeunes de la ville. 

C'est à voir jusqu'au 19 octobre 2017.

Miryam Brisse et Christian Bestard, de France 3 Tarn, ont visité ce cabinet de curiosités : 

durée de la vidéo: 01 min 31
Albi : le cabinet de curiosités de Jérôme Cavaillès

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
art culture