Canicule : à la fonderie Gillet à Albi la température peut dépasser les 60 degrés

Dans cette société, les 28 salariés ont dû adapter leurs conditions de travail pour faire face à cette épisode de canicule.

Les salariés tentent de s'adapter à ces chaleurs suffocantes
Les salariés tentent de s'adapter à ces chaleurs suffocantes

Des conditions difficiles


Avec des fours à 1 200°, le thermomètre peut grimper jusqu'à 60° dans les ateliers de la Fonderie Gillet. A l'ombre devant le bâtiment il fait 35°, mais c'est presque un coup de "frais" pour ces salariés habitués à une atmosphère étouffante.


Des salariés solidaires


Les salariés des servives admisnistratifs sont compatissants...Pour eux pas de climatisation, ils n'ont que les fenêtres de leurs bureaux pour tenter de faire baisser la température.


Des adaptations nécessaires


Face à ces conditions extrêmes, la Scop, société coopérative et participative, a mis en place de nouveaux horaires de travail. Les salariés démarrent plus tôt, vers 5 heures du matin pour profiter de la fraîcheur.

Le reportage de Sylvain Duchampt et Nicolas Bonduelle : 

durée de la vidéo: 01 min 43
La fonderie Gillet tente de s'adapter à la canicule ©France 3 Occitanie

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
canicule météo social économie
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter