Coronavirus : 19 personnes testées positives dans un Ehpad de Saïx dans le Tarn

9 résidents et 10 membres du personnel de l'établissement d‘hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) La Pastellière à Saïx dans le Tarn ont été testés positifs au coronavirus.

Maison de retraite La Pastellière à Saïx.
Maison de retraite La Pastellière à Saïx. © Google Maps
Jeudi 7 mai au soir en quittant son service, une aide-soignante de la maison de retraite communale La Pastellière à Saïx s'est plainte de maux de gorge. Le résultat positif du test a déclenché dès le samedi l'organisation d'une grande campagne de tests dans l'établissement par l'Agence Régionale de Santé Occitanie et la Cellule Covid de l'hôpital de Castres.

Une centaine de tests effectués

Sur les 60 résidents et près de 45 membres du personnel de l'établissement testés, 19 sont positifs au coronavirus mais aucun ne présente de symptômes.
9 résidents et 10 personnels parmi lesquels la directrice, qui continue à travailler depuis chez elle, 2 infirmières, des aides soignantes et le chef cuisinier : autant de personnes appelées à rester à domicile et qu’il va falloir remplacer.
"Difficile de recruter du personnel au pied levé, nous confie Geneviève Dura, maire de Saïx,  avec le directeur de l’ARS nous travaillons à trouver des solutions pour la quinzaine à venir mais c’est compliqué."

Geneviève Dura, également présidente du conseil d'administration de l'Ehpad est inquiète de cette situation.

Je fais confiance au personnel, mais que la directrice et deux infirmières ne soient pas présentes dans l’établissement pendant 15 jours, ça fait beaucoup.

 Depuis samedi tous les résidents sont confinés dans leurs chambres même pour les repas. Les familles ont été prévenues et les visites organisées dans un sas vitré ont été interrompues, le temps du confinement et sous réserve des résultats dans 15 jours.
 

"On ne comprend pas !"

Ça nous tombe dessus comme un coup de massue, parce qu’on prend la température des résidents deux fois par jour matin et soir, les personnels respectent les gestes barrières. On ne comprend pas ! assure Geneviève Dura.

L’ARS est en train de remonter la piste de l’aide soignante pour savoir d’où est partie la contamination. Toutes les familles des salariés ont été appelées cette nuit pour qu’elles ne se rendent pas au travail, que les enfants ne reprennent pas l’école et qu’elles restent confinées.
Parmi ces familles, certains sont des personnels de l’établissement scolaire de la commune, et cela remet en question l’ouverture de l’école prévue ce jeudi.
 

"Je pensais qu’on allait pouvoir lâcher la pression, parce que les personnels ont beaucoup donné depuis deux mois, on sentait la fatigue. On est étonné du nombre et de la soudaineté de la situation", constate la maire. "Malheureusement, il faut l’accepter et faire avec."


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus santé société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter