Disparition de Delphine Jubillar, un an après : une marche "Justice et Vérité" organisée par sa cousine et ses amies

Publié le Mis à jour le
Écrit par Corinne Carrière avec Robin Doreau
Pour le 34ème anniversaire de Delphine Jubillar, une cinquantaine de personnes se sont retrouvées devant sa maison de Cagnac-les-Mines (81).
Pour le 34ème anniversaire de Delphine Jubillar, une cinquantaine de personnes se sont retrouvées devant sa maison de Cagnac-les-Mines (81). © Robin Doreau FTV

Un an s'est écoulé depuis la disparition de Delphine Jubillar. Pour sa cousine et ses amies, le combat continue. Le 19 décembre, elles organisent une marche intitulée "Justice et Vérité" à Cagnac-les-Mines près d'Albi. La cousine de Delphine souhaite également être entendue par les juges.

Lolita Escobedo, la cousine de Delphine Jubillar est, avec un groupe d’amies, très impliquée dans la recherche de la jeune infirmière qui a disparu dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020. Sur le terrain d’une part avec les battues, mais aussi sur le plan juridique. Lolita Escobedo s’est constituée partie civile et a déjà été reçue par la Cour d’appel de Toulouse dans le cadre de l’enquête.

Aujourd’hui plus que jamais, la cousine de Delphine Jubillar s’engage dans une démarche de "justice et de vérité". Dans ce processus, son avocat Maître Philippe Pressecq a écrit, ce lundi 13 décembre 2021, au juge d’instruction afin que sa cliente soit auditionnée. "Elle a été entendue plusieurs fois par les services d’enquête et elle est toujours en contact avec les enquêteurs".

Elle a envie de faire un point complet avec le juge sur tout ce qu’elle sait et sur tout ce qu’elle a vu de cette situation, de cette affaire. C’est pour elle le prochain stade de sa démarche, de participer à la recherche de la vérité.

Me Philippe Pressecq, avocat de Lolita Escobedo

Marche "Justice et Vérité"

Delphine Jubillar n’a pas donné signe de vie depuis la nuit du 15 au 16 décembre 2020. Son mari Cédric Jubillar a été arrêté, placé en détention provisoire il clame toujours son innocence. Malgré les fouilles et les battues le corps de la jeune femme, mère de deux enfants, n’a toujours pas été retrouvé.

Pour marquer ce pénible anniversaire de la disparition de Delphine, et même si elles continuent régulièrement les fouilles, Lolita Escobedo et les amies de Delphine organisent une marche "Justice et Vérité" dimanche 19 décembre. Le rassemblement est prévu à 14 heures au lac de Cagnac-les-Mines, près d'Albi dans le Tarn.

Cette marche pourrait rassembler énormément de monde comme ce fût le cas lors de "la battue citoyenne " du 23 décembre 2020, qui avait alors mobilisé plus de 1000 personnes. De nombreux commerçants d’Albi ont relayé l’information en affichant l’appel à la marche.

"À vous tous, de Cagnac, des environs, de toute la France et d’ailleurs : Venez nous soutenir dans notre combat pour obtenir la vérité et pour retrouver notre amie Delphine. Venez nombreux, partagez, imprimez cette affiche. Et, si vous le pouvez, mettez-en dans tous les commerces et toutes les voitures. Il faut que ça circule, il ne faut pas lâcher ! Il faut que vous nous aidiez. J’ai besoin de vous TOUS, maintenant".

 

"L’espoir de retrouver un corps"

Les recherches et les battues vont se poursuivre, la famille et les amis restent mobilisés, confirme Me Philippe Presssecq, avocat de Lolita Escobedo.

"Quand quelqu’un que vous aimez dont on ne retrouve pas le corps, vous avez de toute manière sur le plan irrationnel le sentiment que peut-être la porte va s’ouvrir et qu’elle va revenir. Cela dit, si on réfléchit 5 minutes on sait très bien qu’elle ne reviendra jamais. Et la recherche, c’est celle du corps".

L’affaire avance, il ne se passe pas rien, précise l'avocat :

"Les gendarmes ont réuni un certain nombre d’éléments matériels qui ont fait que petit à petit l’étau s’est resserré et qu’il a été estimé normal et conforme au code de procédure pénale, de mettre en examen et en détention provisoire Cédric Jubillar. C’est l’unique moyen qu’il y a pour conserver les preuves. Rappelons que l’on n'a pas retrouvé le corps de Delphine Jubillar. Cédric Jubillar est placé en détention provisoire de manière logique, et l’affaire a avancé".

Famille, amis mais aussi anonymes s’étaient réunis devant le domicile de la jeune femme le 15 novembre dernier, pour ses 34 ans. Tous avaient lu des messages touchants et témoigné de leur mobilisation dans la poursuite des recherches et de la vérité.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.