EN IMAGES. Autoroute A69 : nouvelle intervention de gendarmerie sur la zone occupée par les opposants

90 gendarmes sont intervenus, ce vendredi 9 février, en début d'après-midi sur la zone occupée par des opposants à l'autoroute entre Toulouse et Castres, baptisée "Crem'Arbre".

Une intervention des forces de l’ordre a été organisée ce vendredi après-midi sur la zone occupée par des opposants à l’A69, sur la commune de Saïx, dans le Tarn. Les gendarmes sont intervenus peu avant 14h30.

durée de la vidéo : 00h00mn08s
Opération des forces de l'ordre, ce vendredi 9 février 2024, sur la ZAD de Crem'arbre où sont installés les opposants à l'A69. ©Gendarmerie nationale

La préfecture qualifie l’intervention "d’opération de sécurisation de la voie publique" mobilisant "102 gendarmes". Sept camions de la gendarmerie et un véhicule de commandement, ainsi que des pompiers, se trouvaient à proximité de la parcelle boisée occupée par les opposants, ont constaté des journalistes de l'AFP, maintenus à une cinquantaine de mètres des lieux par un cordon de gendarmes.

Deux blessés légers

Les gendarmes ont fait usage de grenades de désencerclement et de gaz lacrymogènes, d’après un membre de l’association La Voie est Libre (LVEL) présent sur place. La préfecture du Tarn a fait savoir en milieu d'après-midi que deux gendarmes avaient été légèrement blessés lors de l'affrontement.

Un peu plus tôt, elle avait indiqué à France 3 que l’objectif de cette intervention n’était pas l’évacuation totale de la zone, mais plutôt de dégager l'accès à celle-ci.

Les opposants déjà sur place, une centaine selon un porte-parole, "résistent", peut-on lire sur leur boucle Telegram vendredi après-midi après le déclenchement de l'opération des forces de l'ordre.

"On se fait carrément attaquer, ils ont envoyé des LBD, des grenades assourdissantes" s'est écrié Bernard, un membre du collectif La Voie Est Libre auprès de journalistes de France 3 présents sur place. Selon lui, le préfet du Tarn, Michel Villebois, "provoque la violence". "J’espère qu’il va avoir la sagesse de s’arrêter là. Nous, on est ici pour préparer un évènement qui a lieu ce week-end."

Cette intervention est illégale. Le préfet en a été prévenu par notre avocate.

Bernard, membre du collectif La Voie Est Libre

Dans un communiqué difusé vendredi soir, après la fin de l'intervention, la préfecture indique "étudier les conditions juridiques pour la prochaine expulsion des individus occupants illégalement deux terrains".

Manifestation interdite

Cette démonstration de force a lieu à la veille d’un week-end de mobilisation organisé par plusieurs collectifs pour manifester leur opposition à cette autoroute entre Toulouse et Castres. Une personnalité très médiatique est attendue samedi sur place puisque la militante écologiste suédoise Greta Thunberg a confirmé sa venue.

De son côté, la préfecture du Tarn a pris un arrêté ce vendredi, interdisant tout rassemblement ou manifestation sur la commune de Saïx les 10 et 11 février "en raison des risques de troubles majeurs à l'ordre public." La mairie de Saïx a pris un arrêté pour interdire la circulation sur certaines routes de la commune. "La circulation sur la D50, la route de Sémalens (entre la Crémade et l'intersection de la RN126), le chemin du Mercadel Bas, le chemin de Saneles, la Crémade, la Gascarié, En Alary et Saint-Germaine est interdite, à l'exception des riverains", précise l'arrêté.

"Nous maintenons l'événement car il s'agit d'un événement privé sur un terrain privé", avait indiqué à l'AFP, avant le début de l'intervention des gendarmes, Paul, l'un des porte-parole du collectif, qui n'a pas souhaité donner son nom de famille.

Une intervention mobilisant 200 gendarmes avait déjà eu lieu sur cette zone le 20 janvier dernier. Environ 70 personnes étaient alors installées depuis deux mois sur un terrain boisé situé sur le tracé de la future autoroute, dont une trentaine perchées dans les arbres. Certaines avaient été évacuées, mais depuis, l'occupation de la zone a de nouveau été renforcée. En octobre dernier, une autre intervention avait également déjà eu lieu.

L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité