Il a bu, n'a plus de permis et fonce sur les gendarmes pour éviter un contrôle routier : un chauffard en prison en attendant son procès

Un contrôle routier organisé par les gendarmes du Tarn aurait pu se terminer sur un drame. Un automobiliste leur a foncé dessus dans la soirée du 11 mai 2024. Il était ivre et n'avait plus de permis. Le voici en détention provisoire en attendant son procès.

Un chauffard a tenté d'échapper aux gendarmes du Tarn lors d'un contrôle routier, organisé dans la soirée du 11 mai 2024, à Cagnac-les-Mines. Ce soir-là, les militaires tentent d'intercepter un automobiliste qui semble rouler bien trop vite. Mais ce dernier tente de s'y soustraire par la force : il fonce jusqu'à percuter le véhicule de gendarmerie.

Il avait bu et n'avait plus de permis

Le moins que l'on puisse dire, c'est que l'automobiliste de 37 ans a cumulé les délits et infractions au Code de la route. D'abord, il y a cette tentative de se soustraire au contrôle routier et l'accident volontaire avec le véhicule des gendarmes. Ce qui constitue a minima un refus d'obtempérer aggravé.

Ensuite, une fois interpellé, il s'est avéré que le chauffard conduisait alcoolisé, voire sous l'emprise de stupéfiants. Et pour couronner le tout : son permis de conduire avait été annulé, selon les informations du Tarn libre.

Jugé le 4 juin prochain

Placé en garde à vue, Le chauffard a été présenté au parquet d'Albi le 13 mai. Il a été décidé de repousser sa comparution devant le tribunal, le temps d'obtenir les résultats d'analyse concernant une éventuelle consommation de stupéfiants. L'homme a été placé en détention provisoire dans l'attente de son jugement le 4 juin 2024.