La gestion du circuit d'Albi confiée à un privé

Le conseil municipal d'Albi a entériné lundi soir sa décision de confier la gestion du circuit automobile de la ville à une société privé. Le seul candidat à la reprise, Didier Sirgue, est donc devenu le gestionnaire de la structure, par le biais d'une délégation de service public. 

Il n'y avait guère de mystère sur le nom du "repreneur" du circuit automobile d'Albi. Le conseil municipal a entériné lundi soir le choix du candidat à la délégation de service public. Un seul dossier étant en lice, il n'y avait aucun doute sur le fait que Didier Sirgue, propriétaire de la société SN Diffusion, devienne le gestionnaire de la structure pour plusieurs années. 
Le circuit d'Albi avait été placé le 16 juillet 2014 en liquidation judiciaire par le tribunal de grande instance d'Albi, à la demande de l'association alors gestionnaire. Le 72ème Grand prix d'Albi avait donc été annulé.
L'épreuve reine du circuit n'aura pas lieu non plus cette année mais d'autres manifestations seraient d'ores et déjà prévues pour l'année 2015. 

Depuis l'annonce des difficultés financières, la ville d'Albi, qui est et reste propriétaire, s'était prononcée pour le maintien du circuit.
En revanche, le circuit, quasiment encerclé par la ville, est contraint d’intégrer des contraintes environnementales, soit douze journées bruyantes par an au maximum. Il doit donc diversifier son activité pour être viable. C'est l'une des missions assignées par la ville au futur gestionnaire. 

Voir ici le reportage de Corinne carrière et Marc Lasbarrères, de France 3 Tarn :